Local

Un nouveau cœur de ville à Grand-Bois

Saint-Pierre

Sophie Périabe / 5 juin 2010

D’ici 2011, le site de l’ancienne usine sucrière de Grand-Bois accueillera 51 logements sociaux, une crèche, une médiathèque et des commerces. Aménagé par CBO Territoria, cette opération de centre ville en plein cœur de la ZAC Cap Austral donnera une seconde vie à ce lieu chargé d’histoire et de mémoire réunionnaise.

C’est le second projet issu de l’accord-cadre signé en septembre dernier entre le bailleur social, SHLMR, et l’aménageur, CBO Territoria.
« Et c’est avec beaucoup d’émotion que nous posons la première pierre aujourd’hui dans ce lieu magique, car l’usine de Grand Bois était le cœur du quartier. Nous souhaitons recréer ce centre de gravité », indique Eric Wuillai, PDG de CBO Territoria. Le but est de recréer un cœur de vie où « il fait bon vivre ». C’est aussi « une opération de reconnaissance du patrimoine, un passage entre la tradition et la modernité », poursuit Éric Wuillai. La façade de l’usine sera gardée intact lors de la construction de la médiathèque. L’usine de Grand-Bois est ainsi la 3ème friche industrielle à être réhabilitée par CBO Territoria après la Mare à Sainte-Marie et Savanna à Saint-Paul.
Cette opération mixte, d’une surface totale de 7.600 m2 accueillera des locaux commerciaux, 51 LLTS (logement locatif très sociaux) et des équipements publics, notamment une crèche de 450 m2 et une médiathèque de 1.400 m2 au sein de bâtiment principal de l’ancienne usine.
D’un coût total de plus de 10 millions d’euros, cette opération a été financée à hauteur de plus de 2 millions d’euros par la LBU 2009, « nous avons aussi des subventions de l’État, une aide de la CAF, des subventions de la CIVIS dans le domaine du développement durable, un prêt auprès de la caisse des dépôts et consignation et également sur des fonds propres », indique Véronique Ozil, directrice de la SHLMR.
Le quartier historique de Grand-Bois aura bientôt un nouveau visage, un nouveau centre-ville offrant des services de proximité à ces habitants dont le nombre devrait doubler d’ici 10 ans pour atteindre 5.000 habitants.
En effet, à proximité immédiate, CBO Territoria viabilise actuellement près de 70 parcelles individuelles, concourant ainsi aux 650 logements prévus selon une offre diversifiée.
CBO Territoria poursuit donc sa fulgurante ascension, 28 opérations devraient encore sortir de terre d’ici 2014 dans le cadre de l’accord avec la SHLMR.

 Sophie Périabe 


Kanalreunion.com