Local

Un nouveau sport à La Réunion avec l’akOaSurfer académie

Tourisme et sport

Témoignages.re / 22 juillet 2013

Après six mois d’exploitation ludique de la première vague statique de surf au sein du parc aquatique de l’Etang-Salé-Les-Bains, Lionel Caro lance aujourd’hui la première saison sportive de surf sur vague statique avec l’akOasurfer académie.

C’est encore un challenge que se lance Lionel Caro, dirigeant d’akOatys et directeur de l’akOaSurfer académie, en faisant évoluer la vague statique de surf qu’il a installée au sein de son parc aquatique, pour proposer aux Réunionnais un nouveau sport sur l’île. Après six mois d’exploitation ludique et familiale offerte aux clients d’akOatys, Lionel Caro lance officiellement l’akOaSurfer académie pour donner l’opportunité à tous de pratiquer une nouvelle activité sportive et de progresser grâce à des cours dispensés par des Brevets d’État qualifiés et formés à l’utilisation de la vague.

Présentée samedi à l’occasion d’une journée portes ouvertes, aux professionnels du milieu sportif réunionnais (associations sportives, clubs...) ainsi qu’aux professionnels du tourisme et des loisirs, la vague statique de surf a été essayée par les visiteurs venus appréhender tout son potentiel sportif. Des initiations et des démos ont été proposées pour que chacun puisse vivre l’expérience de la vague. « C’est une vraie nouvelle glisse que nous proposons ici, c’est très physique et même les riders les plus expérimentés sont à chaque fois surpris par leur baptême ! » nous confie Mikaël Legras, Brevet d’État de surf et moniteur de la vague.

En proposant cette nouvelle discipline à La Réunion, Lionel Caro souhaite développer le nombre de pratiquants sur l’île, et pense également à un développement sur le long terme, quand suffisamment de vagues comparables seront installées dans le monde. « À terme, j’espère voir naître un véritable circuit international », précise Lionel Caro qui a récemment échangé avec les futurs exploitants des 2 prochaines vagues statiques en France.

Dès la rentrée scolaire, une dizaine de créneaux horaires seront réservés aux inscrits qui pourront progresser tout au long de l’année. Et les projets à venir viendront appuyer l’évolution de la discipline sur l’île : « Pour que ce sport prenne toute sa place dans le paysage sportif local, nous espérons implanter une vague similaire dans le nord de l’île dès l’année prochaine », déclare Lionel Caro. Indépendamment, la vague sudiste recevra les premières compétitions au premier semestre 2014.


Kanalreunion.com