Local

Un « palmier rouge à lèvres » aux portes du Jardin de l’État et du Palais de la Source

Témoignages.re / 25 juillet 2013

Le service espaces verts du Conseil général a procédé, sous l’impulsion de la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar, ce mercredi 24 juillet à la plantation d’une espèce végétale rare à La Réunion, à l’entrée du Jardin de l’État et devant les portes du Palais de la Source. Il s’agit d’un « palmier rouge à lèvres » , originaire de Bornéo, peu connue du grand public, qui a la particularité d’avoir un tronc de couleur rouge, d’où son appellation. Ce palmier à multiplication difficile atteindra l’âge adulte dans 5 ans.

Pour Fabrice Démery, technicien de l’arbre au Conseil général, c’est une grande fierté de planter ce palmier car, en général, le travail des quelque 30 agents du Jardin de l’État consiste surtout à l’entretien des espèces existantes. Pour mémoire, la dernière plantation au Jardin de l’État remonte à sa rénovation en 2005 où des camphriers avaient été mis en terre. Depuis cette date, le Jardin de l’État bénéficie d’un suivi particulier. L’entretien est assuré avec des produits biologiques (alors qu’auparavant, des produits chimiques étaient utilisés) et un système de récupération des eaux a été mis en place pour l’arrosage.

Pour les personnels en charge de l’entretien du Jardin et leur chef d’équipe, Patrick Sautron, cette opération est importante, car elle met en avant un travail de qualité qui est fait dans l’ombre quotidiennement. Un travail qui fait que le Jardin de l’État connait une fréquentation en augmentation croissante et est aujourd’hui un lieu de détente incontournable pour de nombreuses familles dionysiennes. 


Kanalreunion.com