Local

Un Réseau régional de Cancérologie pour La Réunion et Mayotte

Témoignages.re / 8 octobre 2011

Le réseau “ONCORUN” a été reconnu Réseau régional de Cancérologie (RRC) le 26 août 2011 par l’Agence de Santé Océan Indien (ARS-OI) et l’Institut National du Cancer (INCa). Cette reconnaissance s’accompagne d’une convention tripartite signée ce 7 octobre 2011 par l’ARS-OI, l’INCa et ONCORUN.

L’appartenance à un RRC est une obligation pour les établissements publics et privés qui veulent traiter des patients atteints de cancer. Depuis 2010, les Réseaux régionaux de Cancérologie sont en cours de reconnaissance par l’INCa, en articulation avec les Agences régionales de Santé. Les RRC ont pour mission d’assurer aux patients une équité d’accès aux traitements du cancer avec des prises en charge de qualité. Ils assurent également la coordination des acteurs de la cancérologie au niveau régional.

La procédure de reconnaissance a été validée en 2009 par la Direction de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins (actuelle DGOS), la CNAMTS et l’INCa. Elle définit les critères que doivent remplir les RRC pour être reconnus. Ces critères reprennent les objectifs du référentiel national des missions des RRC :

- diffuser les référentiels de pratiques cliniques

- communiquer et partager entre professionnels de santé

- informer le public et les professionnels

- aider à la formation continue

- observer et évaluer les pratiques

Les missions assurées par ONCORUN lui ont permis d’être reconnu par l’INCa et l’ARS-OI le 26 août 2011. Créé en 2002 sous forme d’une association de type loi 1901, ONCORUN regroupe les établissements de santé de la région Réunion et de Mayotte prenant en charge les patients atteints de cancer, les établissements partenaires, des professionnels libéraux et des associations de patients. La reconnaissance, qui correspond à une labellisation du réseau, s’appuie sur une convention d’objectifs tripartite (d’une durée de 3 ans, renouvelable) signée ce 7 octobre 2011 par l’INCa, l’ARS-OI et ONCORUN et les objectifs conventionnels feront l’objet d’un suivi annuel.

La cancérologie bénéficie d’un nouveau plan Cancer et, dans ce cadre, l’ARS-OI et l’INCa suivront avec attention la poursuite des actions d’ONCORUN visant l’équité d’accès à des prises en charge de qualité pour les Réunionnais et les Mahorais atteints de cancer. Le renforcement de la communication vers le patient et ses proches ainsi qu’une plus grande intégration du médecin traitant au dispositif de dépistage et de soins sont des axes développés dans le plan Cancer actuel.


Lutte contre le chikungunya à Saint-André

Comme chaque année à Saint-André, au dernier trimestre, des efforts sont réalisés sur la sensibilisation chikungunya et dengue compte tenu de l’arrivée de la période estivale (actions ponctuelles, appel à projets ARS pour Kass Moustik, etc.).

L’association Espoir des Iles Océan Indien intervient sur l’île pour sensibiliser en particulier les secteurs sur lesquels se sont installés les habitants originaires des îles de l’océan Indien autres que La Réunion. Il s’agit d’une mesure d’autant plus importante que ces personnes sont des voyageurs potentiels et que les maladies vectorielles sont actives dans la zone océan Indien. L’ARS soutient les actions de cette association qui contribue ainsi à limiter l’apparition de cas de chikungunya et dengue importé par des voyageurs.

L’association a proposé une action de sensibilisation sur le secteur du Chemin du Centre pour le 12 octobre 2011. En lien avec l’ARS, la Municipalité de Saint-André a souhaité accompagner l’association dans l’organisation de cette journée qui porte des messages importants en matière de salubrité et santé publiques.

Cette journée de sensibilisation du 12 octobre 2011 comportera :

- des stands de sensibilisation sur le parking de la Maison Valliamée

- une sensibilisation en porte-à-porte par l’Association sur les maladies vectorielles


Kanalreunion.com