Local

Une jeune fille de 15 ans décède

Attaque de requin à Saint-Paul

Témoignages.re / 16 juillet 2013

La Réunion a fait la une de l’actualité en France suite à une nouvelle attaque mortelle de requin. Une jeune vacancière de 15 ans a succombé happée par un squale à 5 mètres du rivage près du cimetière marin de Saint-Paul. La Préfecture a constaté une augmentation du nombre d’observations de requins au début du mois, comment l’expliquer ?

JPEG - 58.2 ko
C’est près du cimetière marin qu’a eu lieu le drame. (photo C.F.)

Le drame s’est noué à quelques mètres du rivage, près du cimetière marin de Saint-Paul. Une jeune fille de 15 ans nageait avec palmes et tuba quand elle a été attaquée par un requin. Elle a succombé à ses blessures.

Ce secteur de la baie de Saint-Paul ne fait pas partie du secteur placé sous la surveillance des maîtres nageurs. La plage n’est pas protégée par une barrière de corail, ce qui permet aux prédateurs dangereux pour l’être humain de se rapprocher très près du bord.

De par ses circonstances, cette nouvelle attaque a suscité une grande émotion qui a largement dépassé La Réunion. C’est sur cette information que le journal de France 2 a démarré.

Rappelons que ce secteur abritait encore voici peu de temps une station d’épuration.

Le 5 juillet dernier, la Préfecture avertissait d’une activité inhabituelle. Elle constatait : « une augmentation du nombre des observations de requins sur les sites de pratique d’activités nautiques a également été relevée par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion. En effet, 8 observations ont été signalées depuis le 8 mai dernier, date de la dernière attaque mortelle, contre 3 à 4 observations mensuelles en moyenne » .

Cette hausse augmente le risque, quelle est son explication ?

Le préfet autorise la pêche du requin suspect

Dans un communiqué, la préfecture relate les faits et expose la mesure décidée :

« Ce jour, aux alentours de 14H15, une baigneuse équipée d’un masque et d’un tuba a été victime d’une attaque de requin à quelque mètres du rivage, à proximité du cimetière marin de Saint-Paul.

Il s’agit d’une adolescente en séjour de vacances à La Réunion. Elle se baignait sur une plage non surveillée. Elle était accompagnée d’une autre jeune fille.

Dès réception de l’alerte, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de La Réunion a immédiatement mis en application les dispositions opérationnelles arrêtées dans le cadre de la gestion des alertes et de l’organisation des interventions en cas d’attaque.

Le préfet de La Réunion a rejoint sur place la député maire de Saint-Paul. Une cellule médico psychologique a été mise ne place pour accompagner les proches de la victime. Il s’agit de la deuxième attaque mortelle depuis le mois de juillet 2012 sur les côtes de La Réunion.

A la suite de l’attaque mortelle survenue le 8 mai 2013, une réflexion avait été engagée sur de nouvelles mesures post attaque. Dans ce cadre, le préfet vient de décider d’autoriser la pêche de l’individu suspecté d’être responsable de cette attaque. »


Kanalreunion.com