Local

Une nouvelle structure d’accueil pour les enfants

La Possession

Témoignages.re / 15 juillet 2013

Vendredi 12 juillet 2013, Nassimah Dindar, Présidente du Conseil général, et Roland Robert, Maire de la Commune, ont inauguré la première structure MAM (Maison des Assistants Maternels) “Ti Zenfants la kour”, destinée à accueillir des enfants à La Possession.


Depuis vendredi dernier, les parents de La Possession ont une nouvelle adresse pour faire garder leurs enfants. “Ti zenfants la Kour”, situé au 2 rue Tanzanie à Saint-Laurent, peut accueillir 12 marmailles, et même le samedi !

Eliette Dabiel-Tableau, Sylviane Budel et Sophie Moreau sont les trois nouvelles taties qui apporteront joie, câlins et tendresse aux futurs petits pensionnaires.

Inaugurée vendredi matin par Nassimah Dindar, la Présidente du Conseil général, et Roland Robert, Maire de la Commune, cette Maison des Assistants Maternels (MAM) est la troisième sur l’île (après Saint-Denis et Saint-Leu), et comme l’a souligné la Présidente du Conseil général, « Je fais le vœu qu’une MAM voit le jour dans chaque commune. Je lance donc un appel aux maires pour qu’ils se saisissent du Contrat de Coopération Communale (CCC) pour aider à la création de ces maisons. Avec 14.000 naissances sur l’île, il est essentiel d’offrir aux parents des structures sécurisées, adaptées à l’accueil des enfants et gérées par des professionnels ».

JPEG - 88.5 ko
Visite et présentation de l’établissement.

« Les enfants sont au cœur du projet de ville. Je suis très heureux d’accueillir cette nouvelle structure, car il faut savoir que La Possession est une commune migratoire où beaucoup de parents travaillent à l’extérieur de la commune. L’offre que va apporter cette MAM leur permettra d’être moins soucieux concernant la garde de leurs enfants », a indiqué le maire Roland Robert.

Aujourd’hui, l’île compte 1.300 assistantes maternelles agréées par le Conseil général. Se regrouper et offrir une structure de type MAM est une réelle opportunité pour travailler ensemble et accueillir plus d’enfants. Pour une plus grande proximité, la conduite des projets se fait en partenariat avec les mairies dans le cadre du CCC.

JPEG - 48.6 ko
Roland Robert et Nassimah Dindar aux côtés des taties.

« Avant que la Loi du 9 juin 2010 relative à la création des MAM soit promulguée, le Conseil général avait déjà créé sa propre structure, “la Case tatie”, à Saint-Denis en 2006. Nous avons un savoir-faire à La Réunion que nous devons valoriser. Le Conseil général a mis en place des aides pour soutenir ces initiatives, pour faciliter la mise en œuvre de l’accueil des enfants, comme l’Amélioration de l’Habitat, afin de mettre aux normes les maisons, comme la gratuité des formations initiales obligatoires pour obtenir les agréments, puis le dispositif “Chèque marmaille” remis aux parents pour les aider à assumer financièrement la garde de leurs enfants et le site Internet dédié aux assistantes maternelles afin de faciliter la recherche des parents. Les PMI sont là pour aider et accompagner au niveau technique, médical et sécuritaire. De plus, devenir assistante maternelle est un excellent moyen de lutter contre le chômage des femmes. Aussi, je tiens à féliciter ces trois femmes qui, par leur travail et leur volonté, ont réussi leur projet personnel et professionnel », a précisé Nassimah Dindar.


Kanalreunion.com