Local

Valoriser le patrimoine architectural et historique du Nord

Inauguration de la signalétique historique de la rue de Paris

Témoignages.re / 26 décembre 2012

En présence du représentant du Préfet, du Directeur régional des Affaires culturelles, du Président de l’OTI et des propriétaires ou anciens propriétaires ou occupants des bâtiments remarquables de la rue de Paris, la CINOR et la Ville de Saint-Denis ont procédé ce vendredi 14 décembre à l’inauguration de la Signalétique de la rue de Paris. Cette cérémonie, qui s’est déroulée à la Maison Carrère, siège de l’Office de tourisme intercommunal du Nord de La Réunion, marque la première étape de la valorisation du patrimoine architectural et historique du territoire nord voulue par la CINOR.

Des atouts en matière touristique, le Nord n’en manque pas et la CINOR entend bien poursuivre sa politique de mise en valeur de son territoire et ainsi attirer davantage de visiteurs. L’un de ces atouts est constitué par la richesse patrimoniale et culturelle du centre-ville de Saint-Denis, ville membre maintenant labellisée « Ville d’art et d’histoire ».

A partir de la Maison Carrère, siège de l’Office Intercommunal du Nord de La Réunion, se déploie le long de la rue de Paris, côté mer comme côté montagne, un axe touristique, déjà objet de visites guidées, maintenant enrichi de plaques didactiques remontant l’histoire des lieux parcourus par le visiteur. 80 plaques dévoilent ainsi le passé des anciennes demeures de cette rue chargée d’histoire.

L’histoire à l’ère du numérique...

A l’entrée de quarante-quatre parcelles bâties, souvent privées et non accessibles au public, qui présentent un intérêt touristique et patrimonial, le visiteur trouvera inscrits sur une plaque le nom originel de la demeure, une présentation historique et familiale ainsi qu’une photo ancienne illustrant l’implantation de l’habitation dans le contexte de sa construction.

Bilingues, français-anglais, munies d’un QR code, ces plaques patrimoniales font entrer l’artère historique du chef-lieu dans l’ère numérique.
Le schéma directeur de signalisation touristique n’en est qu’à ses débuts. Au cours des prochains mois, il sera complété par des panneaux de signalisation ciblés sur la quatre-voies qui relie Saint-Denis au Nord à Sainte-Suzanne au Sud de façon à susciter la curiosité de l’automobiliste qui traverse le territoire de la CINOR.

« Ces nouvelles plaques aujourd’hui présentées sont un plus sur le plan touristique, mais également culturel »,
a souligné le Président Maurice Gironcel dans son discours. « Aujourd’hui, le respect et la valorisation de la culture et de l’identité du peuple réunionnais sont une dimension essentielle du développement durable. La culture est un pilier pour permettre aux citoyens de devenir pleinement acteurs du développement de notre pays dans toutes ses dimensions ».

L’occasion pour lui de rappeler le chemin parcouru en termes culturels, notamment en matière de tourisme patrimonial. Ainsi, après avoir acquis et réhabilité la Maison Carrère, réalisé un dépliant cartographique à disposition du public, la collectivité entend poursuivre la valorisation de ces trésors en leur consacrant l’édition de deux ouvrages, un catalogue petit format et un livre de prestige.

S’agissant des communes de Sainte-Marie et Sainte-Suzanne, elles se verront doter « de dispositifs identiques adaptés à leur contexte », a confirmé le Président de la CINOR.

Le coût prévisionnel de ce projet de valorisation du patrimoine s’élève à 141.050 euros

- Part État : 32.500 euros ; Part Feder : 54.720 euros ; Part CINOR : 53.830 euros.
Un montant qui est éligible à la mesure 1-06 du Programme européen 2007-2013 “Protection et valorisation du patrimoine”, laissant ainsi entrevoir des financements Feder et de l’État.

Bientôt le futur audioguide de l’OTI

Le rendez-vous du jour à la Maison Carrère a été l’occasion pour l’Office de tourisme intercommunal du Nord de La Réunion et son président, Frédéric Foucque, de présenter le futur audioguide de l’OTI. L’objectif ? Faciliter la compréhension de la scénographie proposée et répondre à la demande du public avec 7 langues au choix, dans le cadre d’une ouverture voulue la plus intéressante au possible vers l’international : français, créole (c’est important), anglais, allemand, espagnol, italien et mandarin. « Nous voilà prêts à affronter des hordes de touristes francophones, étrangers ou locaux avides de découvrir et comprendre les cases créoles d’autrefois », confie le Président de l’OTI.

Les invités ont pu tester ces audioguides. De même, avec leur Smartphone, ils ont pu profiter du contenu audio du produit “Cases créoles d’autrefois” directement sur téléphone, et ce, sans aucun frais de connexion Internet (tout est établi sur un serveur local) grâce au réseau WiFi “Audioguide”. Il suffisait juste de laisser guider.

Des projets, l’OTI en a encore sous les bras, que ce soit à la Maison Carrère, mais également au Phare de Bel Air ou à Sainte-Marie.

« 2013 sera encore riche en créations, innovations et surprises », promet son président.


Kanalreunion.com