Actualités

Les Réunionnais devant la responsabilité du changement

Dans 4 jours, l’élection présidentielle

Dans 4 jours, les Réunionnais pourront faire peser de tous leurs poids le contrat entre le futur président de la République et la population. Cette décision, elle est entre les mains des Réunionnais. Elle signifie que ceux qui voteront dimanche prendront la responsabilité du changement. En amplifiant le succès du premier tour, alors ils ouvriront la porte à un changement fondamental : l’autonomie énergétique et alimentaire, les Réunionnais au cœur de la politique de l’emploi, le tram-train et toutes les autres mesures pour aller enfin vers un développement durable de La Réunion.

À quatre jours du second tour de l’élection présidentielle, la mobilisation ne faiblit pas dans notre pays. Bien au contraire !
Après le succès du défilé du 1er mai, c’est la dernière ligne droite qui se profile. Les militants du Parti communiste réunionnais ont entamé la distribution massive du tract "Notre contrat pour toute La Réunion". Et la ronde des meetings reprend dès ce soir avec des actions du PCR partout.
Le 22 avril dernier, déjà plus de 190.000 Réunionnais ont voté pour François Hollande, les Réunionnais ont apporté la moitié des voix de l’Outre-mer du candidat du changement. Dans notre pays, il a obtenu la majorité absolue dès le premier tour.

Prise de conscience

Cet engouement, c’est le résultat d’une prise de conscience à plusieurs niveaux.
Le premier niveau, c’est l’urgence sociale. Chacun peut constater l’aggravation de la situation dans notre pays. Le nombre de travailleurs privés d’emploi bat des records, les prix s’envolent, le nombre de demandeurs de logement continue de dépasser 25.000, et toutes les possibilités de reprises offertes par les grands chantiers et les énergies renouvelables ont été cassées.
Toute cette catastrophe, c’est le résultat d’une politique qui a amplifié la crise, celle menée depuis 5 ans par Sarkozy à Paris, et par Didier Robert à la Région. Alors il est clair que dimanche prochain, le rassemblement des forces de changement ne pourra que s’élargir.

La Réunion nouvelle

Le second niveau, c’est La Réunion nouvelle. Il est en effet tout aussi clair que nous sommes arrivés au bout d’un système. Le cadre actuel est incapable de répondre aux besoins essentiels de la population car il n’a pas permis le développement du pays.
Autrement dit, les mesures générales prévues par le futur président de la République ne seront pas suffisantes pour faire face à nos défis spécifiques. En effet, La Réunion est un pays situé à 10.000 kilomètres de la France, qui a une population bien plus jeune, qui est beaucoup plus exposé aux effets du changement climatique et qui n’est pas entouré de pays européens aux lois sociales et coût de production voisins de celui de la France.
C’est à partir de cette réalité spécifique que l’enjeu prioritaire, c’est d’obtenir du prochain président de la République un volet spécifiquement réunionnais dans son programme, qui s’ajoute aux mesures générales prévues. C’est là qu’entre en jeu le niveau de responsabilités des organisations politiques, et en tant que Parti réunionnais, le PCR a été au rendez-vous de ses responsabilités, comme l’a souligné François Hollande lui-même lors de son discours à Saint-Louis le 1er avril.

Le moment décisif

Le 19 février dernier a eu lieu la Conférence extraordinaire du Parti communiste réunionnais. 1.500 délégués ont décidé de valider le "Pacte pour un développement durable, solidaire et responsable de La Réunion". Ce document a ensuite été transmis aux candidats des forces de progrès. Jean-Luc Mélenchon et François Hollande ont donné leur accord écrit.
Le PCR décide alors de s’engager loyalement dans la campagne de François Hollande pour qu’il batte Sarkozy. Quelques jours plus tard, à Saint-Louis, François Hollande s’engage clairement pour les propositions du PCR. Pour la première fois, un futur président de la République affirme soutenir l’autonomie déclinée sous plusieurs formes : les énergies, l’alimentation, l’emploi, les transports avec la relance du tram-train.
Cela fixe le second niveau de la prise de conscience : les Réunionnais ont la responsabilité de se prononcer sur un projet de développement. Ils savent que si François Hollande est élu, alors le contrat entre le futur président et la population, obtenu par le PCR, va s’appliquer.
Trois semaines plus tard, la campagne active du PCR pour François Hollande permet à ce dernier d’obtenir un formidable résultat à La Réunion et donne un poids important au contrat entre le candidat du changement et la population. Il reste quatre jours pour donner à ce score un niveau record témoignant de l’engagement de la population à soutenir ce contrat. C’est un moment décisif.

M. M.

Election présidentielle : 22 avril – 6 mai 2012

« Ensemble, votons pour le changement, votons HOLLANDE »

Meeting à Saint-Paul

le jeudi 3 mai 2012 à 18 heures

à Fleurimont (Balance)

Meeting au Port

le vendredi 4 mai 2012 à 17h30

à la ZUP communale (sur le parking de la cité)

avec Thérèse Rica et Jean-Yves Langenier,

candidats du P.C.R. à l’élection législative de juin 2012

dans la 2ème circonscription

Domin i komans zordi !

www.jylangenier.re

Pour la victoire de Hollande et pour l’application du Contrat d’Engagement "Hollande-PCR"

Les résultats du premier tour de la présidentielle ont montré à quel point la population réunionnaise avait soif de changement.

À Trois-Bassins, la volonté de changement est encore plus grande :

Hollande obtient 56,51% - Sarkozy 15,88% - Bayrou 8,77%

L’enjeu du dimanche 6 mai, c’est le développement de notre pays. Il faut mettre les bouchées doubles. Le Parti communiste a été le seul parti à interpeller les candidats et à proposer un projet de développement à travers le "Pacte de développement durable, solidaire et responsable" :

- emplois aux Réunionnais, autonomie énergétique, auto-suffisance alimentaire, tram-train, etc.

Tous ces chantiers sont créateurs d’emplois, notamment pour les jeunes.

Dimanche 6 mai, il faut poursuivre la mobilisation pour rendre la dignité aux plus démunis.

Rassemblons-nous pour amplifier la victoire de François Hollande. A cet effet, la Section communiste de Trois-Bassins vous donne rendez-vous :

Mercredi 2 mai 2012 à 17h30

Chez Noëla Gaëtan

Chemin des Vétivers à Trois-Bassins

Avec la participation de Fabrice Hoarau

(candidat député dans la 7ème circonscription)

Pour la Section PCR de Trois-Bassins :

Titi marteau, Simone Yee-Chong-Tchi-Kan, Isabelle Zanoto, Nono Marteau




Un message, un commentaire ?