Médias

Antenne Réunion va arrêter la radio

Crise dans les médias

Témoignages.re / 25 janvier 2014

Lancée en 2011, la radio d’Antenne Réunion va bientôt cesser ses émissions. C’est la décision prise par le Conseil d’administration du groupe.

Antenne Réunion avait mis des moyens importants pour le lancement de sa radio. Nouvelle venue dans le paysage radiophonique réunionnais, elle avait obtenu des fréquences pour diffuser dans toute l’île. Le jour de son lancement, des tracts avaient été distribués à des carrefours stratégiques de Saint-Denis, toute La Réunion était alors au courant.

Mais passé l’effet de la nouveauté, les audiences n’étaient pas au rendez-vous. Plus d’un an après la lancement, des premières coupes étaient effectuées dans le personnel et des activités étaient mutualisées avec la télévision. Deux ans après les premières émissions, Antenne Réunion a décidé d’arrêter de soutenir le développement de la radio.

Le groupe compte se recentrer sur la télévision et le numérique. Deux cadres venus de France spécialement pour cela sont chargé de mettre en œuvre cette stratégie. L’un d’entre eux prendra en mai prochain la direction opérationnelle d’Antenne Réunion.
La fermeture de cette radio montre à nouveau que la crise n’épargne aucun secteur à La Réunion, y compris les médias.

Extrait du communiqué d’Antenne Réunion


Le 23 janvier 2014, le Conseil d’Administration d’Antenne Réunion a pris la décision de se retirer du marché de la radio qui lui semble être une impasse dans sa configuration actuelle : effondrement du marché estimé à -13% (source Pigé !), fragmentation des audiences du fait d’un nombre d’acteurs toujours plus élevé, domination du groupe leader. Ces différents facteurs empêchent toute émergence de nouveaux entrants.

Antenne Réunion aura mis en œuvre tous les efforts humains et financiers pour percer sur ce marché. Depuis le lancement de sa radio en décembre 2011, le groupe a investi 2,3M€, en cash. La direction d’Antenne Réunion est déjà mobilisée afin d’offrir des opportunités de reclassement au plus grand nombre de salariés impliqués sur l’activité radio.

Cette décision de sortir du marché de la radio s’inscrit dans la stratégie du Groupe qui consiste désormais à conforter sa position de leader en télévision et à affecter les ressources nécessaires pour ses développements dans le domaine du digital à La Réunion et ses projets sur la zone Océan Indien.


Kanalreunion.com