Médias

Centrafrique : le CPJ demande une enquête sur la mort de Camille Lepage

Liberté de la presse

Témoignages.re / 14 mai 2014

Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a demandé l’ouverture immédiate d’une enquête sur la mort de la journaliste française freelance, Camille Lepage, en République centrafricaine (RCA).

Selon le gouvernement français, les soldats français ont découvert le corps de Mme Lepage dans un véhicule conduit par des combattants de la milice chrétienne anti-balaka.

« Nous demandons à la Mission de paix des Nations unies en République centrafricaine, mais aussi aux autorités françaises de faire en sorte que toute la lumière soit faite sur la mort de Camille Lepage », a déclaré Mohamed Keïta, coordonnateur du plaidoyer pour l’Afrique de CPJ.

Mme Lepage travaillait pour The Guardian, Le Monde, Sunday Times, The Wall Street Journal et la BBC.

Dans son dernier tweet posté le 6 mai, Mme Lepage, âgée de 26 ans, annonce qu’elle faisait un reportage sur les anti-balaka.

Les affrontements entre différents groupes rebelles et les forces gouvernementales ont entraîné une recrudescence de la violence ces derniers mois en RCA.


Kanalreunion.com