Médias

Deux télés pour une responsable UMP de passage

Un ministre sans pouvoir, est-ce possible ?

Témoignages.re / 3 novembre 2011

À chaque passage d’un ministre, c’est la même rengaine, le représentant du gouvernement dispose à son aise des deux journaux télévisés. Et comme d’habitude, c’est davantage un responsable UMP qu’un ministre qui s’est exprimé hier sur les deux plateaux.

Hier, une responsable politique de l’UMP a monopolisé une grande partie des deux journaux télévisés pour faire de la communication. Car du ministre, personne n’a rien appris, si ce n’est que Marie-Luce Penchard ne veut pas, paraît-il, se substituer aux experts, et qu’elle n’a rien à ajouter aux propos tenus par Claude Guéant, ministre de l’Intérieur. Si une ministre laisse entendre qu’elle n’est pas là pour prendre des décisions, c’est donc qu’elle n’est pas venue ici en tant que ministre.
Elle a tenté de justifier le fiasco de la gestion de la crise par l’UMP, payé cash par les Réunionnais. Marie-Luce Penchard dit que le gouvernement écoute les experts de la sécurité civile. Alors pourquoi le gouvernement n’a-t-il pas pris en compte l’avis d’au moins un commandant de bord de DASH8. Ces pilotes ont tout de même un degré d’expertise suffisamment élevé pour déterminer si leur avion doit être ou pas engagé dans une opération. Et d’après un commandant de bord, le DASH8 aurait dû être opérationnel à La Réunion depuis vendredi.
Marie-Luce Penchard s’en est également prise à ceux qui voulaient se substituer aux experts, visant Huguette Bello qui a soutenu depuis le début l’envoi du DASH8. Cette attitude montre clairement que c’est une responsable UMP qui est venue passer la journée à La Réunion, pas une ministre. Car celui qui a été le plus filmé depuis le début de la crise, c’est Didier Robert, et depuis le début il défendait la ligne du gouvernement UMP : pas de DASH8. Mais ce n’est pas vers Didier Robert que se dirigeaient les critiques d’une responsable UMP en mission.


Kanalreunion.com