Médias

Faudra-t-il libérer RFO ?

Télé Réunion persiste à refuser d’informer les Réunionnais

Manuel Marchal / 23 octobre 2009

Si ceux qui fixent la ligne de RFO voulaient démontrer que la liberté de la presse et le droit à l’information s’arrête sitôt franchie la grille du bâtiment qui abrite le service public d’information, ils n’auraient pas pu mieux faire. En effet, pas un mot dans les journaux télévisés sur l’événement de la journée. Faudra-t-il appeler à libérer RFO ?

Hier, comme tous les autres médias, RFO a été informée de la distinction reçue par le tram-train : la remise du "Prix du défi relevé" par le ministre de la Relance, lors du congrès international des partenariats public-privé.
Hier, tous les téléspectateurs qui ont suivi les journaux télévisés de RFO ont pu constater que le service public d’information a censuré cette information.
Déjà la semaine dernière, ceux qui fixent la ligne de RFO-Télé avaient refusé de dire aux Réunionnais que la Région et la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise organisaient un grand kabar pour célébrer l’inscription par l’UNESCO du maloya au patrimoine mondial.
Samedi, les journalistes de RFO-Télé ont quitté la cérémonie Zarboutan nout kiltir au moment précis où le président de la Région a commencé à prendre la parole.
Hier, ceux qui ont la main sur le seul service public d’information financé par l’argent du peuple ont décidé de ne pas informer les Réunionnais de la récompense pour le tram-train. C’est pourtant une nouvelle qui fait la fierté de tous les Réunionnais, et qui rappelle que dans quelques mois c’est un chantier d’1,6 milliard d’euros qui va commencer au grand soulagement de toutes les forces vives qui luttent pour que le chômage diminue à La Réunion.
Mais ce n’est pas l’objectif de la ligne sectaire qui décide à RFO et qui persiste à refuser d’informer les Réunionnais sur les grands projets de la Région.
Face à ce détournement de la puissance publique à des fins partisanes, faudra-t-il à nouveau manifester pour la liberté de la presse à La Réunion ? Marcher pour le droit des Réunionnais à l’information ? Faudra-t-il, comme du temps de FR3, que des milliers de Réunionnais se pressent devant les grilles de la rue Jean-Châtel pour libérer RFO ?

M.M.


Kanalreunion.com