Médias

Georges Gauvin : « "Témoignages" est un journal rebelle »

"Témoignages" a besoin de vous

Témoignages.re / 20 mars 2013

Encore un nouveau soutien aujourd’hui avec la contribution de notre camarade Georges Gauvin.

JPEG - 30.1 ko

Georges Gauvin : « La force de se rebeller : voilà ce que nôtre journal apporte au pays ».
(photo d’archives Toniox)

Que représente pour vous "Témoignages" ?
— Je suis né dans une famille qui recevait "Témoignages" à chacune de ses parutions. Après le passage du facteur, le journal passait de main en main, et notre père, après le déjeuner, nous faisait la lecture des meilleures feuilles du journal. J’ai encore aujourd’hui en mémoire les phrases qu’il ponctuait de sa voix grave et chère...
Une fois parti de la maison, je me suis abonné au journal et je le suis toujours aujourd’hui. Etudiant en France, je le recevais également. C’est dire si "Témoignages" est important pour moi... Je le vois comme un antidote aux mensonges ambiants, comme une œuvre de pédagogie sérieuse concernant les problèmes qui se posent à notre pays et à notre société. Je le vois aussi comme une œuvre permanente de résistance contre les répressions, les injustices, les guerres coloniales, l’exploitation des travailleurs et les humiliations infligées aux Réunionnais. Je n’oublierai pas que notre journal s’est battu seul contre la fraude électorale alors que d’autres médias se sont mis à la botte des fraudeurs et des préfets coloniaux.

Que représente "Témoignages" pour La Réunion ?
— J’ai déjà indiqué ci-dessus les combats de notre journal. Ses combats ont construit son identité. Je ne distingue pas ce qui fait la personnalité des autres médias, mais celle de "Témoignages" est pour moi claire, évidente, immédiatement identifiable. Certes, "Témoignages" contribue à la diversité de l’information dans notre pays. Sans "Témoignages", tous les courants de l’opinion ne seraient pas représentés et le vide qu’il laisserait serait immense... Notre journal n’a cessé de dénoncer les injustices, toutes les injustices faites à notre peuple et aux peuples du monde. Notre journal n’a pas cessé de proposer des solutions à nos problèmes. Il n’a cessé de se faire l’écho des prises de position de notre parti, lequel a toujours eu le sens aigu de sa responsabilité vis-à-vis de notre peuple et de notre pays... Certes, il n’a pas toujours été compris dans ses prises de position par le fait, selon moi, qu’il ne s’est jamais soumis au poids des idées dominantes. "Témoignages" est un journal rebelle et il est le seul à l’être à La Réunion. La force de se rebeller : voilà ce que notre journal apporte au pays.

Quel est votre sentiment face aux difficultés actuelles de La Réunion ?
— C’est pour moi une grande préoccupation, mais cela ne veut pas dire qu’il faut rendre les armes sans se battre. "Témoignages" s’est toujours battu pour les Réunionnais, il est donc normal que nombre de Réunionnais se battent pour sa survie. Au micro d’une radio, Ary a parlé des combats de solidarité menés par "Témoignages". Il a dit qu’en retour, "Témoignages" n’avait rien eu. Dans les revues de la presse à la radio, on parle toujours des deux journaux comme si notre journal, à nous, n’existait pas. C’est un constat, mais qui ne doit pas nous amener à ne pas résister. "Témoignages" doit vivre, doit pouvoir continuer ses combats. Si par malheur il devait disparaître, les plus petits d’entre nous et les partisans de La Réunion debout ne tarderaient pas à s’apercevoir bientôt du vide laissé.

"Témoignages" a besoin de vous

Voici comment vous pouvez agir

- en vous abonnant (voir notre bulletin en page 13)

- en nous adressant un chèque à l’ordre de "Témoignages"

Notre adresse : 6 rue du général Emile Rolland - BP 1016 - 97828 Le Port Cedex

- pour tout renseignement sur une autre forme d’action : 0262-55-21-21


Kanalreunion.com