Médias

La totalité de France Télévisions diffusée à La Réunion

Plus de 30 ans après les appels à libérer FR3

Manuel Marchal / 24 novembre 2010

L’arrivée de la Télévision numérique terrestre amène un bouleversement. À partir du 30 novembre et à condition d’être équipés, les Réunionnais pourront recevoir la totalité de l’offre du service public dans les mêmes conditions que la France au décalage horaire près. Cette continuité territoriale télévisuelle amène d’importants changements pour Télé Réunion, qui devient Réunion Première. Cet événement est très important pour Paris : le PDG de France Télévisions et la ministre de l’Outre-mer seront présents. Ce qui n’est pas sans rappeler le lancement de la télévision à La Réunion lors d’une visite du président de la République dans les années 60.

Hier, la Direction régionale de RFO a présenté plusieurs changements liés à l’arrivée de la Télévision numérique terrestre (TNT). Cette nouvelle technologie permet de diffuser plus de chaines, elle ouvre donc la voie à la distribution à La Réunion de la totalité de l’offre télévisuelle du service public. À partir du 30 novembre, l’intégralité des programmes de France 2, France 3, France 4, Arte, France 5, France 24 et France Ô pourra être accessible en direct par tous les téléspectateurs équipés d’une télévision récente, ou d’un décodeur MP4.
Cette avancée répond à une revendication très ancienne, celle de l’égalité. Cela fait en effet de nombreuses années que les progressistes à La Réunion demandent que les Réunionnais puissent avoir droit à la totalité de l’offre du service public audiovisuel.
Car jusqu’à présent, les Réunionnais ne peuvent avoir droit qu’à une sélection des émissions du service public. Dans une semaine, ce seront les téléspectateurs qui pourront donc eux-mêmes faire leur sélection dans la totalité du catalogue de France Télévisions. Cela montre tout le chemin parcouru depuis l’époque où la seule chaine de télévision était FR3, le canal de diffusion de l’idéologie de l’UNR et de ses successeurs dans les années 70. La censure et le sectarisme étaient tels qu’ils poussaient le peuple à organiser de puissantes manifestations devant le siège de FR3 aux cris de « Libérer FR3 ».
La mise en place de cette continuité territoriale audiovisuelle amène l’antenne régionale de RFO à changer ses programmes.
La présentation de cette nouvelle grille a eu lieu hier lors d’une conférence de presse organisée à Saint-Denis. Quant au lancement de la diffusion par la TNT, il aura lieu en présence du PDG de France Télévisions, qui arrivera le 29 novembre prochain, le même jour que Marie-Luce Penchard, ministre de l’Outre-mer.

M.M. 


Le président de France Télévisions arrive le 29 novembre

La Télévision numérique terrestre (TNT) arrive à La Réunion le 30 novembre 2010. A cette occasion, RFO change de nom et devient Réunion Première. Rattachée au Groupe France Télévisions, cette nouvelle chaîne de télévision se définit comme « une chaîne généraliste de proximité ». Tour d’horizon de la programmation.

Benoît Saudeau, directeur régional de Réunion Première, estime que la nouvelle grille de la chaîne vise deux objectifs. D’une, « la complémentarité avec les cinq autres chaînes de France Télévisions présentes sur le bouquet ». Et d’autre part, « faire la part belle à la programmation locale ».
La nouvelle grille de programme comprend divers magazines : “Femmes et forme”, “Du goût et des îles” (magazine culinaire), “Le mag féminin”, “Par lé o par lé ba”, “Zot mag” et “Couleur Outremer”. Côté divertissements, les spectateurs retrouveront “Max ride” (une émission consacrée aux deux-roues), “Not hit musik” (un rendez-vous dédié aux artistes de La Réunion) et “Tune mon l’auto”. “Sports Réunion” traitera l’actualité sportive tandis que “Sensations sport” mettra l’accent sur les sports extrêmes.
Sur le plan de l’info, un journal local de 13 minutes sera diffusé le soir, en plus des éditions de 12 heures 30 et de 19 heures.
Un magazine politique sera lancé en février 2011. Il donnera la parole aux élus et aux candidats aux diverses élections.
Deux autres programmes seront diffusés le dimanche après-midi : “Grand Sud” proposera des reportages en créole et “Kosa la fé” fera le résumé des événements de la semaine.
Enfin, des télé novelas, des documentaires, des programmes destinés à la jeunesse seront également à découvrir.
Le président de France Télévisions, Rémy Pflimlin, viendra à La Réunion le 29 novembre 2010 pour le lancement de la TNT.
Pour rappel, le bouquet numérique TNT sera accessible gratuitement. Il comprendra Réunion Première et des chaînes nationales telles que France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô, France 24 et Arte.


Kanalreunion.com