Médias

Le "JIR" en mode campagne

Humeurs de presse

Témoignages.re / 19 mars 2012

L’épisode de l’élection de Sainte-Suzanne avait vu le “Journal de l’Île” prendre parti pour l’adversaire de Maurice Gironcel et du PCR sans aucune retenue.
Est-ce la même posture que va adopter le journal de la droite lors des prochaines législatives, et particulièrement sur la 2ème circonscription ?

Les premiers papiers sortis ne laissent guère de doute. Pour cela, la direction éditoriale du journal peut faire confiance à son correspondant de l’Ouest, Vincent Boyer : c’est vraiment « the right man at the right place » pour le "JIR".
Ce journaliste ne manque pas de talent, ni de conviction. On se souvient de tous les articles polémiques qu’il sortait à l’époque contre la Région présidée par Paul Vergès. Depuis l’arrivée de Didier Robert, il est bien moins prolixe pour critiquer la pyramide inversée. Il n’y a pas de quoi être étonné. N’est-ce d’ailleurs pas à lui qu’Huguette Bello s’était adressé entre les 2 tours des régionales pour réaliser l’interview dans laquelle elle dénonçait le ralliement de Thien Ah Koon à la liste de l’Alliance pour laquelle elle refusait d’appeler à voter. Le correspondant du "JIR" dans l’ouest entretient en effet les meilleures relations avec la commune de Saint-Paul, la députée-maire et son entourage. C’est aussi lui qui a réalisé en décembre dernier l’interview de Mme Bello lorsqu’elle annonçait unilatéralement, sans concertation avec le Parti dont elle était membre, qu’elle avait décidé de se présenter dans la 2ème circonscription.

Huguette Bello étant maintenant en campagne active, Vincent Boyer itou !
Les 2 derniers articles qu’il a commis dans l’édition du "JIR" de samedi et celle de dimanche sont éloquents :
Samedi, il décide d’annoncer, au nom du PCR, la candidature de Jean-Yves Langenier. Et pour montrer qu’il n’y a là rien d’innocent, il censure la lettre de Michel Séraphine, ne citant qu’un très court extrait pour occulter l’essentiel du message du suppléant d’Huguette Bello. Chacun jugera de sa rigueur déontologique.
Et dans le "JIR" de dimanche, il livre un pseudo compte rendu de la réunion du PCR à Saint-Paul, dans un article intitulé « le PCR sans écho » (sic) et n’indiquant jamais aux lecteurs les messages qui ont été délivrés par les orateurs… L’objectif du journaliste n’était pas manifestement pas de rendre compte à ses lecteurs du contenu de la réunion du PCR mais de la dénigrer…
La suite des évènements et de leur relation par le "Journal de l’Île" sera fort instructive…

Anselme Payet


Kanalreunion.com