Médias

Le SNJ-Réunion solidaire des journalistes agressés par des partisans de Le Pen

Après l’agression de dimanche

Témoignages.re / 27 avril 2012

Suite à l’agression de journalistes de Réunion 1ère par des partisans de Marine Le Pen à Saint-Pierre, le SNJ-Réunion dénonce ces agissements et leur apporte son soutien dans un communiqué.

« Un comportement de voyou, ni plus ni moins. Le soir du premier tour de l’élection présidentielle, des journalistes de Réunion 1ère ont souhaité effectuer un reportage à la permanence du Front national, à Saint-Pierre.

Mal leur en a pris : ils ont été insultés. Les militants frontistes ont même menacé de casser le matériel et d’agresser les journalistes, qui ont tenu bon. Comme explication à ces comportements inciviques, les responsables du FN ont reproché à la télévision publique d’être « partisane ».

Alors que les journalistes veulent leur donner la parole, les militants de ce parti d’extrême droite utilisent contre la presse des méthodes d’intimidation qui n’ont pas leur place dans une campagne électorale démocratique.

Le Syndicat national des journalistes (section Réunion océan Indien) dénonce ces agissements et soutient les confrères et consœurs agressés, comme il le fait quelle que soit la couleur politique des agresseurs. »


Kanalreunion.com