Médias

Libertés menacées en Pologne

La droite veut imposer sa ligne au service public d’information

Témoignages.re / 11 janvier 2016

En Pologne, la droite a triomphé aux dernières élections législatives : la gauche n’a eu aucun siège au Parlement. Le nouveau gouvernement veut mettre la presse au pas. La première mesure est d’imposer au service public audiovisuel sa ligne éditoriale. Plusieurs dizaines de milliers de Polonais ont manifesté samedi contre cette atteinte au pluralisme.

En Pologne, la gauche a été exclue du Parlement lors des dernières élections législatives. Tous les députés sont de droite. Le vrai visage de ce gouvernement n’a pas tardé à se manifester avec le vote d’une loi restreignant la liberté du service public d’information. Elle le place sous le contrôle étroit du gouvernement, ce qui équivaut à dicter la ligne éditoriale.

« Plusieurs organisations internationales — l’Union européenne de radio-télévision (UER), l’Association des journalistes européens (AEJ) et Reporters sans frontières (RSF) — avaient déjà exprimé leur « indignation » et appelé, tout comme le commissaire aux droits humains du Conseil de l’Europe, Nils Muiznieks, à ne pas promulguer cette loi », rappelle « Le Monde » d’hier.

Mais jeudi, le président de la République a promulgué la loi. Cela a entraîné immédiatement le renvoi des responsables de la télévision et de la radio publiques par le gouvernement de droite.

En réponse, des démocrates ont manifesté dans plusieurs villes de Pologne derrière les mots d’ordre « Médias libres, Pologne libre », « Médias démocratiques ! », samedi à l’appel du Comité de défense de la démocratie (KOD). À Varsovie, des dizaines de milliers de personnes s’étaient donné rendez-vous devant le siège de la télévision publique polonaise D’autres rassemblements ont eu lieu ailleurs en Pologne, devant les directions régionales de la télévision polonaise.

Rappelons que le gouvernement polonais est un des plus farouches partisans de l’OTAN. Il s’équipe notamment en matériel militaire américain. Il permet à la Pologne d’être une importante base de soutien du gouvernement ukrainien à l’origine de la guerre civile dans l’Est de l’Ukraine. Cet atlantisme extrême lui permettra-t-il de faire taire tous les opposants ?


Kanalreunion.com