Médias

Pour les fonctionnaires et les étudiants

“2512” : un nouveau magazine local en vente depuis vendredi dernier

Baptisé “2512”, en référence à la superficie de La Réunion, 2512 km2, un nouveau magazine tiré à 10.000 exemplaires est disponible depuis vendredi sur le marché. Objectif de la Rédaction du magazine mensuel : décrypter le flux d’informations qui inonde l’île pour en proposer une synthèse claire, pour un lectorat précis : les étudiants et les fonctionnaires.

Thierry Caro, le rédacteur en chef du nouveau magazine baptisé “2512”, ne s’en cache pas. “2512” cible en priorité un lectorat essentiellement composé d’étudiants et de fonctionnaires. "Pour des raisons stratégiques évidentes, “2512” vise avant tout les personnes au capital culturel élevé, les jeunes diplômés et les fonctionnaires en particulier". Ces derniers bénéficiant selon le magazine d’un pouvoir d’achat supérieur au reste de la population.
Publié à 10.000 exemplaires chaque mois par la société d’édition l’Ours et la Prose, le magazine se propose d’aborder des sujets de société avec un certain recul. "Le magazine papier que la société publie se concentre sur ce qui est actuel plutôt que sur l’actualité proprement dite", affirme l’équipe de “2512”.
Le magazine veut "identifier et analyser en toute rigueur les bouleversements démographiques, l’évolution des mœurs, le changement de mentalités, le redéploiement des réseaux d’influence, un certain renouveau culturel ou le mouvement de la mode". Elle veut aussi, dans ses différents numéros à venir, "interroger les soubresauts de la consommation, les cycles économiques, les ruptures technologiques, les crises sanitaires, les emballements médiatiques, les va-et-vient politiques, les revirements de l’opinion, les dernières rumeurs et l’émergence de nouvelles stars".
“2512” se présente donc comme un magazine de société, désireux d’offrir au lecteur "des articles de qualité", assurés, selon le magazine, par une Rédaction resserrée autour de quelques personnes.
“2512” est une initiative de Réunionnais de retour dans l’île pour certains d’entre eux, comme Thierry Caro, le rédacteur en chef diplômé de Sciences-Po. Le premier numéro du magazine est déjà en vente au prix de 3, 50 euros. Il aborde le thème de la mobilité avec des interviews de personnalités : Gilbert Pounia, Meddy Gerville, Didier Robert, Emilie Minatchy.

E.P.




Facebook Twitter Google plus