Médias

Qu’inspire la censure de "Témoignages" ?

Les Réunionnais et la liberté de la presse

Céline Tabou . Manuel Marchal / 5 juin 2010

La révélation par "Témoignages" de la censure qu’il subit de la part de la nouvelle direction de la Région ne laisse pas indifférent. Quelques réactions.

Camille, 20 ans
• Je trouve cela affolant. Mais ça ressemble bien au personnage ! "Témoignages" représente a fortiori l’outil de l’opposition. Mais c’est vraiment scandaleux !

David, 25 ans
• C’est dans la continuité de ce qu’ils ont commencé en annulant tous les projets qui avaient été initiés par l’Alliance, sans d’autres arguments que "C’est l’Alliance" comme on aurait, dit c’est le diable... Aujourd’hui, ils censurent "Témoignages", demain, ce sera qui ?

Béatrice, 20 ans
• En fait, Didier Robert n’empêche pas de publier à proprement parler, du moins pas directement. Le souci est qu’il ne pose pas les conditions de la liberté de la presse. En amont, il ne reconnaît pas en tant que tel un média qui le dérange, et s’inspire du modèle Sarkozy, pour garder la main sur les medias à La Réunion.
Il vaut faire l’opinion, en contrôlant les médias. Loin de contrôler "Témoignages", il le met hors de portée, c’est très grave. La question est de dire pourquoi cette mefiance, lui qui a promis la transparence. C’est un moyen de soupconner ses faits et gestes. Il n’est pas un president si tranquille que ça. Enfin, dans les perspectives, il ne faut pa non plus être alarmiste. Roch Carrier disait : "L’histoire nous dit que les chemins de la liberté passent par les prisons". On est dans un systeme où l’on exige de controler la pensée des gens, sorte de domination moderne pour ne pas dire colonialiste. Le but est de se servir de ces faits innaceptables pour mener le dur combat de la liberté. Combat juste mais de fait, difficile comme le combat pour l’égalité.

Marie Thérèse, 50 ans
• Je suis indignée de constater qu’à La Réunion, de nos jours, on ne donne toujours pas la parole à des médias qui pensent différemment de l’autorité. On constate que l’on est toujours muselé, nous, Réunionnais. Notre avis n’est pas considéré, et l’on nous prend pour des moutons, alors que nos idées, et nos actions, qui ne sont pas prises en compte permettent à La Réunion de se développer, loin de Paris.
Malgré, nos protestations, nous en sommes toujours au même point, et l’on n’a pas l’impression d’avancer et d’être pris au sérieux. Il faut vraiment que continue la reconnaissance des médias opposants, et que des personnes qui se battent, depuis toujours, continuent à oeuvrer pour nous, Réunionnais.

Propos recueillis par C.T.


Alain Képler : retour au temps de Messmer

« Quand on regarde l’ensemble des projets pour La Réunion, il y en a pour quatre à cinq milliards : tram-train, route du littoral, nouvelles routes, stations d’épuration…
Mais Didier Robert arrive, met un coup de pied dedans et il parle de 300 millions d’euros de projets pour relancer. Mais il y a une différence entre 4 milliards et 300 millions d’euros. Et pour la conduite de ces projets, nous avons l’expérience de la droite qui décide de faire la route du littoral, de la droite au Chaudron… et une fois les 300 millions dépensés, que restera-t-il ?
Didier Robert sera dépassé par la soif de connaissance des Réunionnais. Le président de Région veut nous faire revenir à l’époque de Messmer, de la télévision d’État, de l’ORTF.
Il n’a pas compris que s’il casse le train, s’il casse le droit à l’information, il sera jugé par le peuple. Il veut nous faire revenir au temps de l’obscurantisme médiatique, mais il n’a pas compris que le Réunionnais a soif de savoir et de comprendre. C’est fini l’époque de Débré, Didier Robert doit comprendre cela. Et censurer "Témoignages", c’est montrer une profonde méconnaissance de la culture réunionnaise ».

Propos recueillis par M.M.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • il faut faire vendre sur les marchés partout ou les Réunionnais ce proménent, faire de la pub par voies d’affichages, pour combattre la mise à l’écart de "Témoignage" à l’entrée des cinés, des boites de nuits, des grandes rues commerçantes de la réunion, didier robert est la copie de son boss sarkozy, un petit dictateur et la démocratie il s’en fou ! il faut le combattre sans répis et faire voir aux Réunionnais qu’el genre de politologue ils ont comme président de région !

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com