Médias

Réunionnais rassemblés pour un vibrant hommage aux victimes et à la liberté de la presse

Au lendemain de l’attentat contre Charlie Hebdo

Manuel Marchal / 9 janvier 2015

Une foule importante est venue participer hier à Saint-Denis à un des deux rassemblements organisés à La Réunion au lendemain de l’attentat contre Charlie Hebdo. Venus de tous horizons, des Réunionnais ont rendu un vibrant hommage aux victimes de la tragédie, et ont affirmé leur profond attachement au respect de la liberté d’expression.

JPEG - 81.3 ko

Une foule nombreuse était présente à 13 heures à Champ Fleury pour participer à un rassemblement suite à l’attentat contre Charlie Hebdo. Rarement la place devant le théâtre n’a accueilli autant de monde. L’hommage a réuni bien au-delà des médias. Des citoyens issus des différentes couches sociales du pays ont répondu à l’appel lancé la veille par le SNJ-Réunion. De membres d’association, des syndicalistes, des étudiants, des enseignants, ainsi que la présence discrète de responsables politiques étaient à noter : la présidente du Conseil général, le président de la Région, des conseillers régionaux et généraux ainsi que des députés. Une délégation du PCR conduite par Maurice Gironcel était aussi à Champ Fleury.

JPEG - 91.2 ko
Les noms de chaque victime salués.

De tous les horizons

Véronique Hummel du SNJ Réunion est la première à prendre la parole. Elle remercie le nombreux public venu manifester sa solidarité, et annonce qu’un rassemblement est également prévu à Mayotte quelques heures plus tard. Puis c’est un confrère qui donne lecture des noms des 12 personnes tuées hier : un travailleur du journal, deux policiers, des journalistes, des amis de Charlie Hebdo. Chaque nom est salué par une salve d’applaudissements. L’ensemble des participants observe alors une minute de silence.

JPEG - 90.9 ko
Minute de silence.

Vient alors le moment des prises de parole. Des représentants de plusieurs médias interviennent en premier : le Quotidien, Témoignages, le Cri du Margouillat, Antenne Réunion, Imaz Press Réunion, Zinfos974. Jacques Pestel au nom de la mairie de Saint-Denis et Jean-Pierre Marchau d’Europe Ecologie les Verts se sont également publiquement exprimés. C’est ensuite le tour de plusieurs responsables d’association et syndicat dont Amnesty International, la Ligue des droits de l’Homme, Rasine Kaf et UNITÉ SGP POLICE FO. Les principales religions présentent à La Réunion ont aussi transmis leur message : Houssen Amode, président du Conseil régional du culte musulman, Monseigneur Gilbert Aubry, évêque de La Réunion, le Docteur Selvam Chanemougam, président de Tamij Sangam. Francky Lauret, enseignant et ancien journaliste, a déclamé un fonnkèr.
Marie Hélène Dor de la FSU, Samuel Mouen du Collectif 974, Jean-Paul Mélade, journaliste à Réunion Première, et Helno Eyriey, président de l’UNEF Réunion ont conclu les interventions.

Un combat de tous les jours

Toutes ces prises de parole ont souligné une convergence : la liberté d’expression est un principe qui ne souffre pas de remise en cause. C’est pourquoi on ne peut que se féliciter d’une telle union autour de ce principe fondamental.
C’est une grande victoire qui rappelle la justesse du combat mené par les aînés. Pendant des décennies, la liberté de la presse était combattue par les autorités en place à La Réunion. Témoignages a payé un lourd tribut. Son directeur, Paul Vergès, avait été condamné à de la prison ferme pour avoir reproduit des articles de journaux parisiens rendant compte de la répression de la manifestation des Algériens du 17 octobre 1967. A Paris, les mêmes articles n’avaient fait l’objet d’aucune poursuite. A La Réunion, c’était le règne de la répression contre la liberté d’expression.
Il a fallu des combats et des sacrifices pour que les Réunionnais puissent aujourd’hui bénéficier du respect du pluralisme des opinions. L’attentat contre Charlie Hebdo rappelle que rien n’est acquis. La lutte pour la liberté de la presse reste toujours un combat quotidien.
Ce jeudi 8 janvier, La Réunion a adressé au monde un message de solidarité aux victimes, et de résistance à tous ceux qui veulent imposer la censure.

JPEG - 88.3 ko
Véronique Hummel, SNJ Réunion.
JPEG - 74 ko
Gilles Clain, syndicat UNITÉ SGP POLICE FO.
JPEG - 69.3 ko
Houssen Amode, président du Conseil régional du culte musulman de La Réunion.
JPEG - 59.1 ko
Mgr Gilbert Aubry, évêque de La Réunion
JPEG - 43.4 ko
Selvam Chanemougam, Tamij Sangam.


Kanalreunion.com