Médias

Revue de presse ou déformation ?

Témoignages.re / 24 mai 2006

Lorsqu’un journaliste présente une revue de presse sur une chaîne de radio du service public, il est totalement libre de choisir les articles dont il va parler, et la façon dont il va éventuellement les commenter. Les auditeurs, eux, ont le droit de savoir ce qui est écrit dans les journaux cités par le journaliste et traités de façon équitable.
Or, comme nous le font remarquer de nombreux lecteurs de “Témoignages” et auditeurs de Radio Réunion, notre journal est presque tous les jours traité de façon discriminatoire par rapport aux deux autres quotidiens. Avec un seul sujet cité chez nous, contre deux - voire davantage - chez les autres.
Outre cette inégalité de traitement à l’encontre de “Témoignages”, ce journal subit tous les jours des “foutan”, des déformations de ce qu’il écrit et un mélange incroyable entre les commentaires du journaliste et les extraits de nos articles, où l’auditeur ne sait plus ce qu’ont vraiment écrit nos journalistes.
Hier, cette malheureuse habitude a atteint des sommets. Le journaliste chargé de la revue de presse est allé jusqu’à dire, à propos de la conférence de presse du PCR, que “Témoignages” était devenu "un fan de De Villepin". Comment peut-on à ce point caricaturer et déformer une information ?
Rappelons à ce confrère que pour “Témoignages”, plus que jamais, quel que soit le gouvernement, s’il prend des décisions qui vont dans le bon sens, nous le disons ; et s’il prend des décisions injustes, nous le disons également. Nous sommes ni pour l’idolâtrie ou le fanatisme, ni pour le dénigrement systématique.
Et précisément en ce qui concerne la conférence de presse du PCR sur la visite du Premier ministre, il suffit de lire et d’écouter ce qu’ont écrit ou dit à ce sujet les autres médias pour constater que l’analyse par “Témoignages” de cet événement et des mesures annoncées est la plus objective possible.
Alors merci, cher collègue, de laisser de côté les discriminations, les fantasmes et les caricatures outrancières.

L. B.


Kanalreunion.com