Médias

Sauvons "Témoignages" : la bataille est bien lancée

Plus de 6.000 euros déjà versés par les camarades du Conseil de la Reconstruction, et ce n’est pas fini !

Témoignages.re / 13 mars 2013

Après le lancement de la campagne, nous avons commencé à recevoir les premières manifestations de solidarité. Au sein du Conseil de la Reconstruction, les camarades ont organisé une collecte. 13.000 euros ont été promis, hier déjà plus de 6.000 euros ont été versés. La dynamique n’est pas prête à s’arrêter, car sur le terrain de la lutte, les bons de soutien commencent à être diffusés.

JPEG - 31.6 ko

Dans les sections, les bons de soutien commencent à arriver.

Le 2 mars dernier, le Conseil de la Reconstruction avait pris la résolution de sauver "Témoignages". C’est le point de départ de l’organisation de la bataille à tous les niveaux du Parti communiste réunionnais. Il est décidé de lancer des bons de soutien, et de s’engager individuellement.

Le 10 mars, l’opinion publique est informée des difficultés de "Témoignages". C’est le lancement de la campagne de solidarité la plus large.
Dès le lendemain matin, une équipe de Réunion Première vient faire un reportage. D’autres médias parlent aussi de la campagne. La Réunion est maintenant au courant.

Le soir du 11 mars, la Direction collégiale du Conseil de la Reconstruction du PCR s’est réunie. Elle a voté à l’unanimité une résolution qui dit ceci :

Après l’appel paru lundi en UNE de "Témoignages", les membres du Conseil de la Reconstruction et de la Direction Collégiale se sont engagés dans les plus brefs délais :

- à apporter leur contribution personnelle, en fonction de leur possibilité au sauvetage de "Témoignages"

- à agir collectivement pour demander la solidarité populaire par la diffusion massive des bons de soutien à "Témoignages".

Hier, 12 mars, "Témoignages" a fait un premier recensement des premiers gestes de solidarité venant des membres du Conseil de la Reconstruction. Dans l’après-midi, le montant des dons a dépassé 6.000 euros, et ce n’est pas fini !

Sur un autre point de la bataille, les sections ont reçu les carnets de bons de soutien. Au Tampon par exemple, « l’accueil est très bon ». Bientôt, les premiers retours concrets de la mobilisation se feront sentir.

Un nouveau front s’est ouvert au-delà des frontières de La Réunion, car via notre site, nous avons déjà des sollicitations. À côté de cela, il y a les prises de contact par e-mail par des Réunionnais émigrés qui ont gardé dans le cœur la fibre militante, ou avec des citoyens d’ailleurs qui se sentent concernés au nom de la défense de la liberté de la presse.

À partir de ce jour, "Témoignages" publie les interviews de ceux que nous ne remercierons jamais assez : les premiers donateurs. Tous ont décidé de contribuer au sauvetage de notre journal en fonction de leurs moyens. Pourquoi le font-ils ? Voici leurs réponses.


Kanalreunion.com