Médias

"Témoignages" a besoin de vous

La campagne entre dans sa deuxième semaine

Témoignages.re / 18 mars 2013

JPEG - 46.1 ko

Hier lors de l’anniversaire de la refondation de la section PCR de Saint-Paul, la lutte pour "Témoignages" était notamment à l’ordre du jour. (photo C.T.)

La bataille lancée lundi dernier a maintenant sept jours. Sept jours pendant lesquels une solidarité a commencé à agir. Voici deux nouveaux messages de soutien pour la survie de notre journal.

Que représente "Témoignages" pour vous ?

Julie P. : «  "Témoignages" apporte bien plus que de l’information »

"Témoignages" fait partie de mon environnement culturel depuis toujours. Ma mère était abonnée avant d’être mariée. Petite, j’ai vu mon père prendre son paquet de "Témoignages" et aller le vendre le samedi matin après une semaine de dur labeur. Ce n’était pas évident à l’époque, dans les années 70/80, la répression était forte, surtout à Saint-Leu, avec la maire qu’on appelait « manmzelle ».

Mais "Témoignages" était pour ainsi dire le seul moyen d’expression écrite. Alors tôt, tous les matins, les personnes du quartier venaient à la maison pour regarder les résultats du loto, ou le programme télé, en même temps, ils profitaient pour voir un peu les nouvelles et discuter politique. Cela a permis peu après de renverser la maire de droite.

« Une partie de notre histoire et un moyen de lutte »

Aussi, je peux dire que "Témoignages" a longtemps été le seul moyen de communication, mais aussi et surtout un puissant moyen de lutte.

Aujourd’hui encore lors de nos porte-à-porte les habitants des écarts de Saint Leu nous parlent de "Témoignages", donc c’est aussi un élément du patrimoine réunionnais.

En perdant "Témoignages", nous perdrons tout cela. Une partie de notre histoire et un moyen de lutte.

"Témoignages" ne se contente pas de rapporter des faits, il livre une analyse, une réflexion des situations, on ne trouve pas ça dans les autres journaux. C’est sa singularité, son authenticité. Ses articles sont cités dans bon nombre de manuels scolaires, dont le dernier livre d’histoire pour les 4è.

Perdre "Témoignages" serait terrible, et pas seulement pour les communistes.

« Une influence sur la politique menée »

Enfin, "Témoignages" est lu dans les plus hautes sphères de l’État, ce qui permet d’avoir une influence sur la politique menée. Donc "Témoignages" apporte bien plus que de l’information.

Pour ma part, j’apporte ma solidarité personnelle à "Témoignages" et avec les camarades de la section de Saint-Leu nous ferons le nécessaire pour apporter notre solidarité collective, car "Témoignages" c’est une contribution à la fois collective et personnelle.

Julie P.

JPEG - 37 ko


Julie : «  "Témoignages" c’est une contribution à la fois collective et personnelle » .
(photo d’archives Toniox)

Éric Labaume : « Une démocratie qui interdit le pluralisme va droit à la dictature »

Voici le message que nous a adressé un lecteur sur notre site www.temoignages.re:

Je ne suis pas communiste, je suis seulement démocrate et le droit de s’exprimer est gravé dans le marbre de notre constitution ; je ne vois pas pourquoi "le marbre" de "Témoignages" devrait être réduit au silence, c’est la possibilité de tout un pan de notre peuple de montrer qu’il existe, de donner son avis, d’"être" tout simplement.

Une démocratie qui interdit, d’une façon ou d’une autre, le pluralisme (quel qu’il soit) va droit à la dictature.
C’est pourquoi, moi qui ne suis pas militant, je le serai dans ce cas : personne n’a le droit de bâillonner qui que ce soit, encore moins les plus faibles d’entre nous. La lumière vient de l’échange, si tout devient monologue nous entrerons alors dans "le fait noir" ! Qui peut s’y résoudre ?

Éric Labaume
Témoignages a besoin de vous

Voici comment vous pouvez agir

- en vous abonnant (voir notre bulletin en page 12)

- en nous adressant un chèque à l’ordre de Témoignages

Notre adresse : 6 rue du général Emile Rolland - BP 1016 - 97828 Le Port Cedex

- pour tout renseignement sur une autre forme d’action :

0262 55 21 21
À l’occasion de l’anniversaire de l’abolition du régime colonial

Le Parti Communiste Réunionnais organise une Conférence-Débat

Le Mardi 19 Mars 2013 à 18 heures

À l’hôtel Le Saint-Denis

Sur le thème :

• “La loi VERGÈS – De LÉPERVANCHE abolissant le régime colonial et classant La Réunion en Département a été votée le 19 Mars 1946. 67 ans après : le dépassement d’une époque, l’ouverture d’une ère nouvelle”.


Kanalreunion.com