Médias

Transparency international condamne les arrestations de journalistes en Egypte

Lutte pour la liberté de la presse

Témoignages.re / 8 février 2011

L’organisation internationale de lutte contre la corruption basée à Berlin, en Allemagne, Transparency International (TI), a condamné les attaques contre les journalistes, la Société civile et les manifestants pacifiques en Egypte.

Dans un communiqué publié vendredi, l’organisation appelle le gouvernement égyptien à mettre fin à la violence et à libérer toutes les personnes arrêtées au cours des manifestations qui visent la démission du président Hosni Moubarack, au pouvoir depuis 30 ans.

Selon le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), une trentaine de journalistes égyptiens et étrangers a été arrêtée ou agressée au cours des dernières 48 heures.

Plusieurs militants de la Société civile ont également été arrêtés suite à un raid sur le Centre Hisham Mubarak pour les droits de l’Homme, le Centre égyptien pour les droits politiques et sociaux et le Centre égyptien pour le droit au logement.

En outre, Transparency International demande au gouvernement égyptien de protéger tous les citoyens qui exercent leur droit élémentaire à la liberté d’expression et de mettre fin aux violences et à l’intimidation.


Kanalreunion.com