Médias

Une nouvelle ère pour le service public audiovisuel à La Réunion

Enfin l’égalité grâce à la TNT : toutes les chaines publiques accessibles aux Réunionnais

Manuel Marchal / 16 octobre 2010

Avec l’arrivée de la TNT au mois de novembre, c’est la satisfaction d’une revendication d’égalité et la possibilité pour le service public d’être plus proche de la population. L’évolution de RFO vers Outremer Première a été présentée hier au public à Saint-Denis.

Hier soir, RFO a présenté sa prochaine évolution. RFO deviendra Outremer Première. Ce changement s’opérera à l’occasion de l’arrivée à La Réunion de la Télévision numérique terrestre (TNT). Désormais, la continuité territoriale sera assurée en matière d’offre télévisuelle publique, puisque la TNT permettra aux Réunionnais d’avoir accès en direct à toutes les chaines du service public.
C’est une revendication émise depuis de très nombreuses années qui se trouve ainsi satisfaite. Ainsi, à partir du 29 novembre, les cinq chaines du service public reçues partout en France seront accessibles à tous les Réunionnais gratuitement.
Jusqu’à présent, depuis la création de la télévision à La Réunion, les Réunionnais ne pouvaient avoir droit qu’à une sélection des émissions du service public. À partir du 29 novembre, le pluralisme va donc progresser dans notre île, car le téléspectateur pourra faire son choix dans toute l’offre télévisuelle publique : France 2, France 3, France 4, France 5, Arte.
Ce changement s’accompagne d’une nouvelle marque pour le service public opérant à La Réunion. Ce ne sera plus RFO, mais Outremer Première. Ce changement présenté hier est plus que symbolique. Le service public emménagera bientôt dans de nouveaux locaux à la Technopole, mais, auparavant, il aura réussi à être libéré de tout le travail lié à la sélection et à la diffusion des émissions nationales. Puisque ces dernières seront intégralement relayées à La Réunion à partir de novembre, le service public pourra donc intégralement se consacrer à la valorisation de la production réunionnaise, et au partenariat avec les autres chaines de télé de notre région.
Ce changement participe au début d’une nouvelle ère : plus proche des préoccupations de la population et de la réalité géographique de La Réunion.

Manuel Marchal


Kanalreunion.com