Médias

Zénith : le TCO répond au reportage du JT de Réunion Première

Lettre de Jean-Yves Langenier, président du TCO

Témoignages.re / 3 avril 2014

Dans un courrier adressé au rédacteur en chef de Réunion Première, le président du TCO, Jean-Yves Langenier, dément plusieurs affirmations diffusées mardi soir dans un reportage donnant la parole notamment à Olivier Hoarau.

Monsieur le Rédacteur en chef,
Au journal télévisé de Réunion Première de ce mardi 1er avril, vous avez consacré un reportage au projet de Zénith du TCO au Port en donnant notamment la parole à M.Olivier Hoarau et à quelques habitants.

Pour ma part, je n’ai pu répondre à votre sollicitation tardive d’hier, vers 16h, mais permettez-moi de vous demander si vous avez sollicité les élus à l’initiative de ce projet qui a fait l’objet d’un vote unanime du conseil communautaire du TCO lors de son lancement ?
Toujours est-il que cela n’excuse en rien une présentation aussi partisane. Nous considérons en effet que votre reportage est empreint d’informations erronées.
Aussi, pour votre information et celles des téléspectateurs, nous tenons à apporter quelques précisions.

Le Zénith est d’abord et avant tout un élément de l’attractivité de notre territoire, un outil de relance économique, d’activation des filières culturelles et dont le rayonnement sur ce plan vaut bien des campagnes de communication pour la promotion de La Réunion.
Dans votre reportage, il est dit que ce projet a été mené de façon précipitée : or, chacun sait que la qualité du projet lui a déjà valu le label « Zénith » du Ministère de la Culture et le bénéfice de la subvention que l’Etat accorde habituellement à ce type d’équipement classé.
Il est également avancé que le coût de fonctionnement de l’équipement serait de 5 millions d’euros par an. Ce chiffre n’est d’aucune vraisemblance, notre compte d’exploitation prévoyant un déficit de 66 000€ ( hypothèse la plus défavorable ) voire un bénéfice de plus de 154 000 euros par an ( hypothèse la plus favorable).
Enfin, il est indiqué que son financement nécessiterait la hausse des taxes et notamment l’augmentation de la TEOM. Nous attirons votre attention sur le fait que la TEOM ne peut en aucun cas financer autre chose que la collecte et le traitement des déchets ménagers. Ce principe est clairement imposé par la loi.On voit d’ailleurs mal comment un budget déjà déficitaire où les recettes de la TEOM ne couvrent pas les dépenses d’ordures ménagères, viendrait de surcroît financer un Zénith.

Nous regrettons que vous n’ayez pas vérifié vos sources et informations avant de les diffuser sur notre chaîne publique, d’autant que nous vous avons à chaque fois associé aux points presse relatifs au dossier du Zénith. Nous comprenons mal aujourd’hui cette charge injuste et partisane sur un projet créateur de nouvelles filières à La Réunion, porteur d’emplois et vitrine de la culture populaire dans notre ensemble régional.

Nous vous transmettons à nouveau, à toutes fins utiles, un dossier complet sur ce projet.

 Le Président du TCO
Jean-Yves Langenier
 


Kanalreunion.com