Environnement

Piton de la Fournaise : éruption arrêtée à La Réunion

Vigilance au volcan

L’éruption du Piton de la Fournaise arrêtée, c’est ce qu’indique un communiqué de la préfecture de La Réunion. Il se base sur une reconnaissance effectuée qui signale que depuis 7h30, la lave ne sort plus du volcan. La vigilance est de rigueur, puisqu’une nouvelle éruption peut avoir lieu à tout moment. Les mesures de sécurité sont donc maintenue. Le volcan de La Réunion est un des plus actifs au monde.
Voici le communiqué de la Préfecture de La Réunion :

Le survol de reconnaissance effectué à 6h45, ce vendredi 7 novembre, avec les moyens héliportés de la Gendarmerie nationale a permis de confirmer que deux fractures se sont ouvertes dans le flanc sud sud/est et est du cratère sommital Dolomieu. Chacune des fissures a laissé échapper une coulée de lave restant très éloignée de la route.

À 7h30, ce matin, les coulées de lave n’étaient plus alimentées, conséquence d’une progressive diminution de l’intensité du tremor [1] éruptif depuis 3h ce matin. A 9h le trémor éruptif était pratiquement inexistant.

Après analyses des données d’observation, les sismologues et volcanologues de l’Observatoire ont pu reconstituer la chronologie de l’éruption :

- 20h50 : l’éruption débute dans la falaise sud à l’intérieur du cratère Dolomieu

- 21h05 : la fissure se prolonge et s’ouvre sur le flanc est sud/est près du bord du cratère Dolomieu (cratère Maillard)

- 21h20 : une seconde fissure s’ouvre sur le versant est du cône sommital du Piton de la Fournaise (cratère Marco).

Deux coulées de lave étaient visibles sur les flancs du Piton de la Fournaise.

Compte tenu de l’instabilité de la situation, à savoir qu’une seconde eruption peut démarrer à tout moment selon l’Observatoire, l’alerte 2 du plan de secours spécialisé volcan déclenchée le jeudi 5 novembre à 22h est maintenue jusqu’à nouvel ordre.

Les mesures d’interdiction d’accès à l’enclos et le poser d’hélicoptère dans la zone du volcan, qui avaient été prises lors du passage en alerte 1, le 7 octobre dernier, sont maintenues.

Toute évolution significative fera l’objet d’une nouvelle communication.


[1Le trémor est un signal sismique qui représente la vibration du volcan générée par un flux de magma poussé par des gaz volcaniques dans les cheminées volcaniques et au niveau des bouches éruptives. Dans une majorité de cas, ce type de signal indique qu’une éruption est en cours.




Facebook Twitter Google plus