Actualités

10 millions de personnes touchées par la crise du logement en France

Présentation du rapport sur le mal-logement de la Fondation Abbé-Pierre

Témoignages.re / 2 février 2012

Désormais, les classes moyennes commencent à être touchées de plein fouet par la crise du logement, c’est un des enseignements du dernier rapport de la Fondation Abbé-Pierre, voici un extrait de sa présentation :

Le mal-logement évoque d’abord la figure emblématique du sans-abri ou celle de personnes vivant dans des conditions indignes d’insalubrité ou de surpeuplement. Figures récurrentes auxquelles se sont progressivement adjointes toutes les personnes éprouvant des difficultés pour accéder à un logement ou pour en changer ; celles qui, disposant d’un logement, sont confrontées à son coût croissant ou celles qui sont conduites à procéder à des arbitrages difficiles dans leur budget, et se trouvent parfois dans l’impossibilité de payer leur loyer, voire sous la menace d’une expulsion.
C’est ainsi que les visages du mal-logement se sont diversifiés et renouvelés donnant au phénomène une ampleur nouvelle et préoccupante.
Les données globales sur la crise du logement que la Fondation Abbé Pierre actualise chaque année, soulignent l’importance d’un phénomène qui concerne aujourd’hui plusieurs millions de personnes, même s’il n’a pas la même intensité pour toutes celles qui y sont confrontées : 3,6 millions de personnes sont non ou très mal logées, mais si l’on y adjoint tous ceux qui se trouvent en situation de fragilité de logement à court ou moyen terme, ce sont au total 10 millions de personnes qui sont touchées par la crise du logement. D’intensité variable, le mal-logement concerne de façon spécifique les différentes catégories sociales.
Les plus vulnérables ont vu leurs difficultés s’approfondir alors que le périmètre du mal-logement s’élargissait aux salariés modestes et aux couches intermédiaires.


Kanalreunion.com