Actualités

15.000 touristes de moins à La Réunion à cause de Didier Robert

Retour près de 20 ans en arrière, le requin a bon dos, la crise est le résultat des décisions de l’ex-président d’Air Austral et bientôt ex-président de la Région Réunion

Témoignages.re / 25 avril 2015

Les données sont claires, la baisse du nombre de touristes est due essentiellement à la chute de la fréquentation venue de France. Les choix de Didier Robert, président d’Air Austral, de ne plus desservir la France sauf Paris, et de Didier Robert, président de la Région, d’offrir à ceux qui ont les moyens d’aller en France une aide aux vacances pèsent lourdement dans la situation actuelle. Elles ont entraîné une complication supplémentaire pour les touristes potentiels, et ont aussi contribué à maintenir des prix trop élevés pour les billets d’avion. Tout le reste n’est que diversion car dans les autres îles de notre région vivent aussi des requins, ce qui ne les empêchent pas de célébrer une hausse du nombre de leurs visiteurs.

JPEG - 31.3 ko
Selon la Cour des comptes, les professionnels du tourisme estiment que le prix du billet d’avion ne favorise pas la venue de touristes.

Deux semaines après la révélation du gaspillage des fonds publics pour le tourisme, l’enquête de fréquentation touristique confirme la catastrophe. Ces chiffres sont publics depuis hier. Ils sont sans concession : avec Didier Robert à la Région, La Réunion plonge au niveau où elle était avant que Paul Vergès devienne président de cette collectivité. Tous les efforts fait sous la précédente mandature pour remonter la pente après la crise du chikungunya sont remis en cause.

A force de travail, l’Alliance et l’ancienne équipe de l’IRT avait fait remonter à 420.000 le nombre de touristes. Sur cet élan, la nouvelle direction de la Région avait pu se vanter d’avoir fait venir 440.000 visiteurs en 2011.

Depuis, c’est la chute. Il y a eu en 2014 15.000 touristes de moins qu’en 2010, malgré des budgets en constante augmentation. Le dernier rapport de la Chambre régionale des comptes n’avait pas manqué de constater que plus la Région dépensait de l’argent, moins il y avait de touristes.

Stoppons ce gaspillage dans 8 mois

La baisse est due principalement aux touristes venus de France. La Réunion paie donc la stratégie de Didier Robert épinglée dans un rapport de la Cour des comptes en 2014. Quand ce dernier était président d’Air Austral, il a décidé de supprimer toutes les liaisons vers la France sauf celle en provenance de Paris. De plus, l’aide aux vacances versée par la Région à ceux qui ont les moyens de partir en France a un effet inflationniste sur les billets d’avions. Il est grand temps de stopper l’hémorragie en interdisant à Didier Robert de gérer la Région à partir de décembre prochain.

Où sont les 600.000 touristes promis ?

En effet, dans les autres îles de la Région, où vivent également des requins, il n’y a pas de chute de fréquentation. Ce sont donc bien des décisions politiques, et non pas un événement conjoncturel, qui sont à l’origine de la dégringolade.

Où sont donc les 600.000 touristes promis par Didier Robert pour se faire élire président de Région grâce aux socialistes ? Où sont les 15.000 emplois promis par le même personnage ?

La Réunion paie toujours lourdement le choix fait par la Fédération socialiste de trahir la gauche et de faire gagner l’UMP en 2010.

Gageons que les choses puissent rentrer dans l’ordre dans 8 mois, date de la fin du mandat de Didier Robert à la tête de la collectivité compétente en matière de tourisme.


Kanalreunion.com