Actualités

162 postes supprimés à la rentrée 2011

Conférence de presse du recteur

Témoignages.re / 27 janvier 2011

162 postes seront supprimés dans l’Académie de La Réunion à la rentrée 2011. C’est l’annonce faite par le recteur de La Réunion, Mostafa Fourar, lors d’une conférence de presse organisée hier. Ces suppressions s’inscrivent dans le cadre de la politique gouvernementale de non-remplacement des départs à la retraite d’un fonctionnaire sur deux.

Le recteur a présenté hier les mesures qu’il compte mettre en œuvre pour supprimer 162 postes. Tout d’abord, dans le 1er degré. Il s’agit de ne plus avoir recours à des intervenants en langue vivante, à savoir des étudiants ou des vacataires. Selon le recteur, avec le recrutement Bac+5 des professeurs des écoles, ces derniers « sont tout à fait habilités à enseigner les langues vivantes ». Autre levier que souhaite actionner Mostafa Fourar, « le resserrement des réseaux hors classe ». « Nous allons identifier les réseaux les moins pertinents et nous pencher sur une réduction de ces effectifs », détaille-t-il. Dernier point concernant le 1er degré, « il y aura 450 élèves en moins à la rentrée 2011. Il y aura donc des fermetures de classes. Cela nous donnera de la marge pour résorber le non-renouvellement », note le recteur.
Concernant le second degré, le recteur a annoncé une réduction des décharges de service. Il évoque aussi une « rationalisation des structures d’enseignement ». « Il est possible de regrouper les enseignements de deux spécialités différentes au sein d’une seule classe dans certains cas. Cela permettra de maximiser un enseignement », précise Mostafa Fourar. Le recteur souligne aussi que la rentrée 2011 correspond à la fin de la période transitoire de la réforme du bac professionnel. « Durant la période transitoire, nous avons augmenté les effectifs pour faire face à la hausse du nombre d’élèves. Avec la fin de la transition, nous allons récupérer notre personnel. Les chefs d’établissement étaient au courant de ce principe », explique Mostafa Fourar.

33% des emplois aidés supprimés

Le recteur a par ailleurs indiqué qu’il n’y aurait pas de réduction d’effectifs concernant l’éducation prioritaire (réseaux ambition réussite, réseaux réussite scolaire…) et l’aide à la scolarisation des élèves handicapés.
Pour Mostafa Fourar, l’effort consenti par l’Académie de La Réunion est « minime ». Il rappelle que ces 162 postes non renouvelés « constituent 0,81% des emplois de notre académie ». « Qu’on ne vienne pas me dire que cette réduction va perturber le fonctionnement de l’éducation nationale à La Réunion. Parce que si c’est le cas, c’est que nous ne sommes vraiment pas bons », lâche-t-il. Ces propos n’ont pas manqué de faire réagir le SGPEN CGTR, pour qui « c’est cela aussi... l’excellence made in gouvernement : moins de personnels pour plus d’élèves avec à la clé plus de primes pour les recteurs les plus zélés ». Le syndicat précise qu’un tiers des emplois-aidés sont supprimés à la rentrée.


Kanalreunion.com