Actualités

20.000 bulletins blancs au Tampon dimanche ?

Après la déclaration de Didier Robert, les masques vont tomber dans trois jours

Manuel Marchal / 7 juin 2012

La troisième circonscription est très particulière car l’UMP n’y présente pas de candidat. Député sortant de l’ancienne troisième circonscription, Didier Robert dit qu’il va voter blanc. Nous verrons bien si cette consigne sera bien suivie, ou si les sympathisants UMP choisissent un autre candidat. À moins qu’un report équitable sur plusieurs candidats traduise la perte totale d’influence de Didier Robert au Tampon.

Didier Robert a appelé les électeurs de l’UMP à suivre son exemple : voter blanc dans la troisième circonscription.
Le nouveau découpage donne à la commune du Tampon un poids démesuré par rapport aux autres dans cette circonscription, et c’est dans cette commune où il a été maire puis premier adjoint que Didier Robert va voter dimanche.
Au premier tour des législatives de 2007, le nombre de bulletins blancs était dans cette commune de 1.240, et Didier Robert, candidat UMP y avait obtenu 16.866 voix. Les blancs ou nuls et les suffrages de l’UMP représentaient donc 18.906 bulletins. Compte tenu de l’accroissement du corps électoral depuis 5 ans, les observateurs sont en droit d’attendre 20.000 bulletins blancs sortir des urnes.
Tout autre résultat ne pourra s’expliquer que de deux manières.
Soit Didier Robert a perdu pied totalement au Tampon, et l’électorat UMP ne l’écoute plus, alors l’électorat UMP se répartira équitablement sur des candidats de sa sensibilité et dans l’abstention.
Soit d’autres consignes seront données discrètement pour privilégier un candidat en particulier. Ces reports de voix dès le premier tour seront donc facilement observables.
Autrement dit, dans trois jours au Tampon, les masques vont tomber.

M.M.


Kanalreunion.com