Actualités

20 ans pour sauver La Réunion

Lancement du Comité de Parrainage

Manuel Marchal / 2 novembre 2015

Vendredi dernier, Paul Vergès et Jean-Claude Fruteau ont présenté le Comité de Parrainage. Créé pour 20 ans, il est ouvert à toutes les personnes qui veulent contribuer au débat pour la recherche de solution. L’avenir de La Réunion se jouera au cours de ces 20 années, avec des rendez-vous importants dès maintenant.

JPEG - 95.1 ko
150.000 habitants de plus d’ici 20 ans avec la montée du niveau de la mer : il faudra construire des villes nouvelles dans les hauts.

Paul Vergès, sénateur, et Jean-Claude Fruteau, député, ont dévoilé vendredi l’appel à la création d’un Comité de Parrainage pour 20 ans. Il est présidé par Paul Vergès. Lors de la conférence de presse, les deux membres de ce comité en ont précisé les contours. Ce n’est pas un comité de soutien créé pour une élection, mais un lieu de débat et de réflexion pour les 20 ans à venir. Il vise à rassembler les énergies pour rechercher et proposer des solutions pour sortir La Réunion de la crise.

La semaine dernière, les derniers chiffres du chômage ont en effet rappelé l’échec du système. Près de 180.000 Réunionnais sont à la recherche d’un emploi, et parmi eux plus de 135.000 avaient été totalement privés d’emploi au mois de septembre dernier. Une des conséquences de cette crise de l’emploi, c’est la pauvreté avec près de la moitié de la population en dessous du seuil de pauvreté. Cela démontre qu’il faudra de nombreuses années pour espérer redresser la situation, alors que de redoutables rendez-vous se profilent.

Revoir l’aménagement

Ces échéances ne pourront pas se régler dans une échéance électorale. C’est pourquoi le Comité de Parrainage propose donc de dépasser le calendrier des élections pour se situer dans une autre perspective : sauver La Réunion en 20 ans.
Au moment où à La Réunion la campagne des régionales sera entrée dans sa dernière ligne droite, les chefs d’État et de gouvernement de plus de 190 États seront à Paris pour participer à la COP21. Cette conférence sur le climat doit aboutir à un accord qui remplacera le Protocole de Kyoto. Vendredi, le président du Comité de Parrainage a rappelé que l’accélération de la fonte des glaces aux pôles, avec comme perpective la hausse du niveau de la mer de 6 mètres. Cela amènera à repenser complètement l’aménagement du territoire. La majorité des agglomérations sont situées près de la mer, ainsi que les deux aéroports. Les conclusions de la conférence de Paris rappelleront qu’il faudra anticiper la montée du niveau des océans. C’est un champ de réflexion pour tous les Réunionnais qui veulent penser à l’avenir du pays, les portes du Comité de Parrainage leur sont ouvertes.

La mondialisation c’est maintenant

D’autres rendez-vous à plus court-terme attendent les Réunionnais. L’économie de notre île sera toujours plus concernée par la mondialisation. Une conséquence concrète, c’est la fin du quota sucrier et du prix garanti du sucre en 2017. Une autre est l’accord de partenariat économique entre les pays voisins et l’Union européenne. Les productions réunionnaises devront se mesurer à la concurrence mondiale. Comment résister ?

Pour la filière canne-sucre, l’ouverture à la concurrence sur le marché européen peut conduire à sa fin. C’est pour essayer de passer ce cap que les représentants de la filière demandent plus d’aides et la prise en compte des intérêts du secteur dans les négociations commerciales entre l’Europe et les autres pays.
Quelles solutions pour l’économie de La Réunion dans la mondialisation ? C’est une question qui dépasse une simple échéance électorale, et pour laquelle les bonnes volontés sont les bienvenues pour faire avancer la recherche de propositions.

Le travail ne manque pas

Ces rendez-vous sont inévitables avec des dates connues. Pour la canne, c’est 2017. Pour la réforme institutionnelle dans le cadre de la marche vers l’égalité réelle, ce sera l’année prochaine. L’accord de partenariat économique, ce sera avant la fin du mandat des prochains conseillers régionaux.

Le travail ne manque pas, ce qui n’est pas le cas du temps. L’appel lancé pour la création du Comité de Parrainage a déjà reçu des réponses favorables. C’est la prise de conscience qu’il est possible de sauver La Réunion.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • La Réunion au delà d’un puissant changement empruntant résolument le chemin de l’Humanisme, du progrés social, économique, de la solidarité, de la fraternité ; à besoin aussi une refonte des rapports administratif qui régissent la vie des citoyennes et citoyens de la Réunion. IL n’est plus admissible que certains domaines soit considérés comme des chasses gardés et la population des sujets qu’on estime qu’il doive obéir , fo arreté avek bann komportman , fasson , ferm à li , ou lapoin ryen pou di , ànou i koné toute, il faut dire aussi il y a une sorte de complot du silence qui permette de perdurer ce système !
    Oui il faut une nouvelle configuration de ces rapports et ce à tous les niveaux , santé, éducation, culture, ... les citoyens ne sont pas des numéros mais des etres qui ont le droit et le devoir de participer, toutes les décisions qui les concernents, arretons le corporatisme organisé qui vous ignore et pourtant c’est vous qui etes au centre de leur discussions et bon vouloir.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com