Actualités

2012, l’année du changement

Dans 11 jours, la présidentielle

Témoignages.re / 11 avril 2012

Le 19 février, deux semaines après la grande victoire de Sainte-Suzanne, le Parti communiste réunionnais y tenait une conférence extraordinaire, avec un mot d’ordre : "2012, l’année du changement". Quel changement ? Par qui ? Pour qui ? Cette conférence extraordinaire a validé les propositions pour un développement durable, solidaire et responsable de La Réunion. Ce sont ces propositions sur lesquelles s’est engagé le futur président de la République.

La conférence extraordinaire du 19 février fut un acte majeur de la refondation du PCR. En effet, la bataille qui venait de s’achever à Sainte-Suzanne avait vu la victoire des principes du Parti : solidarité envers un camarade injustement condamné et respect de la parole donnée.
Rappelons qu’à Sainte-Suzanne, plusieurs personnes élues grâce au PCR avaient décidé de combattre ces principes. Elles bénéficiaient du soutien d’autres élus qui n’allaient pas tarder à tomber le masque. La victoire du 5 février a ainsi ouvert la voie à la dynamique de la refondation. Cette refondation intervient au moment où la population a plus que jamais besoin du Parti communiste réunionnais. L’année 2012 est en effet celle de l’élection présidentielle en France. C’est à partir de cette élection que va être désigné pour les 5 ans à venir le gouvernement.

Au cours de ces dernières semaines, les quatre candidats qui font la course en tête dans les sondages sont venus à La Réunion. Force est de constater une certaine convergence dans les propositions qui touchent à La Réunion. Tous font le constat de l’impasse du modèle, et tous estiment que la sortie de crise se situe dans le changement de la structure de l’économie.
Sur des aspects essentiels, c’est la convergence : lutte contre les monopoles pour faire baisser les prix, priorité à l’emploi des Réunionnais à La Réunion, autonomie énergétique, autosuffisance alimentaire, coopération régionale…
Ce sont des propositions que le Parti communiste réunionnais a lancées depuis plusieurs décennies. Elles constituent des fondamentaux de la responsabilité du peuple réunionnais.

Il s’avère qu’un mois avant le passage de ces candidats, la conférence extraordinaire du Parti communiste réunionnais a validé des propositions s’articulant autour de ce concept de la responsabilité. Elles ont été adressées aux candidats des forces de progrès dans un document appelé "Pacte pour un développement durable, solidaire et responsable de La Réunion".
Tous les candidats du changement les ont acceptées. Jean-Luc Mélenchon et François Hollande ont adressé une réponse écrite au PCR pour donner leur accord. Le 1er avril dernier à Saint-Louis, François Hollande s’est clairement engagé pour l’autonomie énergétique, l’autonomie alimentaire, la lutte contre la vie chère, la priorité à l’emploi des Réunionnais.

Voici donc ces propositions, avec pour débuter la série, le dossier de l’emploi.


Kanalreunion.com