Actualités

2012 : les Réunionnais choisissent leur changement

Les candidats donnent leur position sur les propositions réunionnaises

Témoignages.re / 12 avril 2012

Plus l’échéance du premier tour, et plus les medias multiplient les sujets sur les programmes des candidats à la présidentielle. Que proposent-ils dans l’économie ? Que veulent-ils faire pour l’Outre-mer ? Mais l’essentiel n’est-il pas de demander aux candidats ce qu’ils pensent des propositions des Réunionnais pour leur pays ?

Le traitement de la campagne électorale dans des médias de notre île traduit une approche particulière. Le sujet de réflexion, ce sont les propositions des candidats. Il est donc demandé de se déterminer par rapport aux programmes élaborés par les états-majors parisiens.
Force est de constater que sur le fond, les conseillers chargés de l’élaboration de ces programmes font souvent preuve d’amateurisme par méconnaissance de notre pays. Par exemple à l’UMP, il est dénombré 80 millions de francophones dans notre région…
Au-delà de ses énormités, dans un programme présidentiel élaboré en France, l’Outre-mer n’est qu’une question lointaine, et La Réunion encore davantage.

Nous avons un programme réunionnais

Une autre démarche est possible. C’est celle que met en œuvre le Parti communiste réunionnais à chaque élection présidentielle. C’est la seule élection où le PCR ne présente aucun candidat, mais le PCR y participe pleinement. Le PCR demande en effet aux candidats de prendre position sur des propositions réunionnaises. Car qui mieux que les Réunionnais peuvent savoir ce qui est bon pour leur pays ?
Cette année, la conférence extraordinaire du Parti communiste réunionnais a adopté le "Pacte pour le développement durable, solidaire et responsable de La Réunion". Les candidats des forces de progrès ont ensuite reçu ce document, et ils devaient prendre position sur ces propositions.
Jean-Luc Mélenchon et François Hollande ont répondu favorablement par écrit. Le 1er avril dernier à Saint-Louis, François Hollande s’est publiquement déclaré pour l’autonomie énergétique, l’autosuffisance alimentaire, la priorité à l’emploi pour les Réunionnais, les services d’intérêts publics dans les services à la personne et l’environnement, et le tram-train.

Se faire entendre dans cette élection

D’après ces réponses et ces déclarations, cela signifie que les propositions du PCR sont désormais dans leur programme. C’était la possibilité la plus efficace pour que la voix des Réunionnais puisse peser dans l’élection qui élit le chef d’État d’un pays de plus de 60 millions d’habitants.
C’est pour cela qu’en 2012, les propositions du changement à La Réunion auront été conçues dans notre île par des Réunionnais, pour des Réunionnais. En 2012, les Réunionnais choisissent leur changement.


Kanalreunion.com