Actualités

2013 : l’année de l’aggravation du chômage

La plus grande crise sociale de l’histoire de La Réunion, l’Europe face à ses plus grandes difficultés depuis la Seconde Guerre mondiale

Témoignages.re / 2 mars 2013

Après le premier mois de l’année :
- 163.320 demandeurs d’emploi à La Réunion
- 5,6 millions d’inscrits à Pôle emploi en France
- 26 millions de chômeurs dans l’Union européenne

JPEG - 30.3 ko

À La Réunion, en France et en Europe, les chiffres du chômage viennent de tomber. Tous dessinent la même tendance : c’est l’augmentation générale. Or, les perspectives économiques ne sont pas fameuses, avec des prévisions de stagnation voire de récession. L’Europe connaît ses plus grandes difficultés depuis les années 1930 qui ont précédé la Seconde Guerre mondiale, La Réunion elle, est face à la plus grande crise sociale de son histoire.

Eurostat a publié hier les dernières statistiques sur le chômage dans l’Union européenne. Selon ses critères, l’institut indique qu’à la fin du mois de janvier, plus de 26 millions de citoyens de l’Union européenne étaient privés de travail. C’est une augmentation de plus de 220.000. C’est dans 17 pays de la zone euro que les difficultés se concentrent. Le taux de chômage moyen y est supérieur à 11%, avec des pointes à 27% en Grèce, et 25% en Espagne. En Italie, six jours après les élections, il n’y a toujours pas de gouvernement alors que ce pays est la troisième puissance de la zone euro, derrière l’Allemagne et la France. En conséquence, l’euro s’est déprécié, passant sous la barre de 1,30 dollar.

L’Europe est bel et bien confrontée à sa plus grave crise depuis les années 1930. Le chômage n’a pas encore atteint les sommets de cette époque, mais les perspectives ne sont pas réjouissantes. Aucune prévision n’incite à l’optimisme, 2013 sera plus difficile que 2012.

51.000 inscrits de plus en France

72 heures avant ceux de l’Union européenne, les chiffres de la France étaient tout aussi inquiétants. Le nombre de demandeurs d’emploi était de 5,6 millions fin janvier, soit 51.000 travailleurs de plus qu’au mois de décembre. Celui des personnes totalement au chômage était de 3,4 millions. La cote d’alerte est dépassée, alors que les prévisions de croissance sont à la baisse. Tout comme les autres pays européens, la France est plongée dans sa période la plus difficile depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pour tenter de respecter ses engagements auprès de l’Europe, elle continuera à mener une politique d’austérité, avec des dépenses compressées, et une diminution de la solidarité avec les collectivités, qui sont devenues au fil des décentralisations les premiers investisseurs publics.

Près de 25.000 jeunes chômeurs à La Réunion

À La Réunion, la pénurie d’emploi est encore plus importante. Les données publiées mardi par le Pôle emploi décrivent la plus grande crise sociale de l’histoire de La Réunion. À la fin du mois de janvier, 163.320 Réunionnais étaient inscrits au Pôle emploi. Parmi eux, 78.310 étaient demandeurs d’emploi depuis plus d’un an, 24.980 jeunes de moins de 25 ans étaient au chômage.

Pour tous ces travailleurs, Pôle emploi avait collecté 3.640 offres au mois de janvier, dont 1.490 étaient des contrats de plus de six mois.

L’année a d’ailleurs commencé par des manifestations de jeunes pour l’emploi dans plusieurs villes, avec des barrages de route.

Les perspectives ne sont pas favorables, avec aucune perspective de relance de l’activité. Comme en Europe, l’année 2013 sera plus difficile que 2012, mais avec la circonstance aggravante que le taux de chômage dans notre île est déjà supérieur à celui de la Grèce, le pays européen le plus touché.

Les éléments concordent pour faire de 2013, l’année de la hausse du chômage.

M.M.


Kanalreunion.com