Actualités

2030 : 41 villes de plus de 10 millions d’habitants

Métropoles mondiales : perspectives démographiques aux horizons 2030 et 2050

Témoignages.re / 9 février 2016

Selon les prévisions du World Urbanization Prospects de l’ONU, en 2030, le monde devrait compter 41 mégapoles de plus de 10 millions d’habitants chacune. Les villes compteront 2,5 milliards d’habitants de plus d’ici 2050. Des pays de notre région comme la Tanzanie ou l’Ethiopie connaîtront une hausse de leur population urbaine de plus de 50 millions de personnes durant cette période. 37 % de la croissance mondiale du nombre d’urbains se concentrera dans trois pays : Chine, Inde et Nigeria.

JPEG - 117.1 ko
Photo : prévisions du World Urbanization Prospects de l’ONU

On estime que Tokyo restera la plus grande ville du monde en 2030, suivie de près par Delhi. Les villes les plus dynamiques seront en Asie et en Afrique.

La population urbaine dans le monde devrait s’accroître de plus de 60 % d’ici 2050. 90 % de cette augmentation concernera les métropoles d’Afrique et d’Asie. La population des villes est désormais proche de 3,9 milliards de personnes, et il est prévu qu’elle atteigne 6,3 milliards en 2050.

L’Asie, malgré un relatif faible taux d’urbanisation, accueille aujourd’hui 53 % de la population urbaine du monde, les villes européennes 14 %, et celles l’Amérique latine et de la Caraïbe 13 %.

La Chine compte aujourd’hui 758 millions d’urbains, l’Inde 410 millions. La population des villes de ces deux pays représente 30 % de celle des métropoles du monde. Derrière se trouver les États-Unis (263 millions), le Brésul (173 millions), l’Indonésie (134 millions), le Japon (118 millions) et la Russie (105 millions).

JPEG - 35.3 ko
Les plus grandes villes du monde en 2014.
JPEG - 38.2 ko
Les plus grandes villes du monde en 2030.

37 % de l’augmentation concentrée en Chine, Inde et Nigeria

L’Afrique et l’Asie connaîtront une forte croissance des populations dans les villes. Elle triplera en Afrique et augmentera de 61 % en Asie. En 2050, la plupart de la population urbaine se concentrera en Asie (52%) et en Afrique (21%).

Ensemble, la Chine, l’Inde et le Nigeria concentreront 37 % des 2,5 milliards d’urbains supplémentaires d’ici 2050. Entre 2014 et 2050, la population des villes augmentera de 404 millions de personnes en Inde, de 292 millions en Chine, de 212 millions au Nigeria.

7 autres pays verront leur population urbaine s’accroître d’au moins 50 millions d’habitants : République démocratique du Congo, Ethiopie, Tanzanie, Bangladesh, Indonésie, Pakistan et États-Unis. Ces 7 pays supporteront 20 % de la croissance mondiale des villes. Dans plusieurs pays, le nombre d’urbains diminuera malgré une hausse du taux d’urbanisation. Les plus fortes baisses seront enregistrés au Japon, qui perdra 12 millions d’urbains, et en Russie, avec une perte de 7 millions.

Mais qu’est-ce précisément qu’une ville ?

Un récent billet de Chandan Deuskar tente de répondre à cette question. Il n’existe pas actuellement de définition officielle de ce que l’on appelle des ’zones urbaines’ ou même de la ’population urbaine’ - chaque pays peut se baser sur sa propre définition pour collecter les données qui y correspondent. Il est important d’améliorer ce champ de recherche - les objectifs de développement durable s’appuient sur de nombreux indicateurs spécifiques, notamment sur l’évolution des villes et de nouvelles normes et approches, telles que l’utilisation de l’imagerie par satellite, permettront de collecter des données et d’établir des définitions plus précises.

Source : Banque mondiale et ONU


Kanalreunion.com