Actualités

30 septembre : le choix des militantes et des militants

Nout journal n°3

Témoignages.re / 7 septembre 2012

PDF - 3.8 Mo

Reconstruire : c’est le défi que s’est fixé le Parti communiste réunionnais, à la suite d’un cycle qui s’est clos par le recul électoral enregistré au dernier scrutin législatif. Pourquoi reconstruire ? Parce que, selon nous, les orientations politiques d’aujourd’hui ne pourront régler, à elles seules, les graves problèmes rencontrés par La Réunion et les Réunionnais-e-s. Les élections passent ; les difficultés s’aggravent. Et si nous continuons le combat, c’est que nous sommes plus que jamais persuadés que seuls les Réunionnais-e-s, armé-e-s de propositions réunionnaises pour des solutions réunionnaises, pourront endiguer la crise.

L’Histoire parle pour nous. En effet, n’a-t-elle pas souvent reconnu la justesse de nos points de vue, de nos analyses et de nos mobilisations ? Le tout est de ne pas avoir raison seuls, de faire connaître, partager et adopter nos projets par le plus grand nombre. Pour cela, il nous faut avant tout parler entre nous.

Dialoguer, sans tabou, mais sans invective ni outrance. En plein jour, sans recourir à l’anonymat. Depuis le 23 Juin dernier, c’est à cet exercice que se livrent les militant-e-s, dans le cadre des nouvelles instances créées collectivement pour la Reconstruction : le Conseil de la Reconstruction et la direction collégiale. Ces espaces ont été mis en place pour ouvrir le débat le plus large, en direction des militant-e-s et avec toutes les sections. Car ce sont bien ces femmes et ces hommes qui sont la force vive d’un parti comme le nôtre. Ce sont leurs forces qui ont fait les grandes heures de La Réunion. Et c’est à elles et à eux que s’adressent tous les travaux de la Reconstruction. Toutes et tous ensemble, le 30 septembre, décideront du destin de notre Parti.

 Elie Hoarau 


Kanalreunion.com