Actualités

50% des étudiants les moins bons ont droit à une bourse de la Région Réunion
50% des étudiants les plus brillants n’ont pas droit à une bourse de la Région Réunion

Nouveau scandale au Conseil régional

Manuel Marchal / 3 novembre 2010

Grâce à la nouvelle majorité de la Région, les dossiers ayant reçu un avis réservé de la part de la Commission locale d’expertise ont obtenu cette année un taux de réussite exceptionnelle. 50% d’entre eux ont été récompensés par une bourse cette année. Dans le même temps, seulement 50% des étudiants ayant eu un avis très favorable de la Commission d’expertise ont droit à une bourse de la Région, soit une baisse de 50 points par rapport à la moyenne habituelle.

Le scandale ne cesse de s’amplifier après la révélation par l’AJFER de la manière dont les élus de la majorité à la Région s’assoient sur les principes les plus élémentaires pour attribuer des bourses selon des critères totalement opaques.
En effet, depuis que la Région attribue des bourses de doctorat à des étudiants, c’est la première fois que l’avis de la Commission locale d’expertise n’est pas suivi.
La Commission locale d’expertise est composée de chercheurs travaillant dans la plupart des établissements d’enseignement et de recherche de La Réunion (Université, CIRAD, IRD, Qualitropic, TÉMÉRGIE…). Cette commission est totalement indépendante du pouvoir politique, ce qui donne des avis basés uniquement sur la compétence et l’adéquation entre le sujet et les problématiques de notre pays.
Son jugement ne peut donc être suspecté de partialité, cela explique pourquoi sous la précédente mandature, ses avis ont toujours été systématiquement suivis.
Mais avec l’arrivée de Didier Robert et de l’UMP à la direction de la Région, l’avis de chercheurs compétents ne pèse pas face au sectarisme de parti et à l’application fidèle des consignes venues de Paris.
Ainsi, l’exercice de la direction de la Région par un membre du bureau politique de l’UMP donne des résultats très surprenants.
Jusqu’à présent, 100% des étudiants ayant eu un avis très favorable de la Commission d’experts avaient une bourse de la Région. Avec Didier Robert, l’ami de Nicolas Sarkozy, ce pourcentage tombe à 50%.
À l’inverse, les étudiants quasiment éliminés par un avis réservé du Comité d’experts connaissent grâce à Didier Robert un taux de réussite exceptionnel, avec un taux d’attribution de bourses égal à celui des étudiants ayant eu un avis très favorable, ce qui n’est jamais arrivé dans notre île. Avec un dirigeant UMP de la Région, vaut-il mieux être moins bon que brillant ? Que devient la prime au mérite, un des principes de la République ?

 Manuel Marchal 


Avec la nouvelle majorité de la Région

Taux de réussite exceptionnel des "avis réservés"

Voici le détail des bourses attribuées par la Région aux étudiants les plus mal classés par la Commission indépendante d’experts. La proportion des étudiants récompensés par la Région est la même que parmi ceux qui ont eu un avis très favorable.

Avis réservé Avis de la Commission d’experts Décision de la Région
France hexagonale dur encadrement du labo, sujet plus de l’ingénierie que des travaux de thèse, candidat aurait du solliciter une bourse du CIFRE refusé
Fac France hexagonale, bac Réunion sujet non développé refusé
Réunion sujet n’ayant aucune cohérence, candidate non brillante ok
Réunion candidat sérieux mais moyen, pas un dossier exceptionnel, sujet intéressant, question de financement ok
Réunion candidate non brillante, sujet à l’air intéressant mais limité refusé
Réunion bon parcours, inadéquation entre le sujet de la thèse et la directrice, caractère flou de la problématique du sujet ok


Kanalreunion.com