Actualités

6 députés de La Réunion ont choisi d’être solidaires du gouvernement plutôt que de la population

Le plan d’austérité adopté à une majorité de 16 voix

Témoignages.re / 30 avril 2014

3 votes contre et 41 abstentions dans le groupe PS, il était donc possible pour les députés de La Réunion appartenant à ce groupe de ne pas voter pour le plan d’austérité. Mais ils ne l’ont pas fait. Au total, 6 députés de La Réunion ont décidé de soutenir par un vote positif le plan du gouvernement.

Ericka Bareigts, Jean-Claude Fruteau, Patrick Lebreton, Monique Orphé, Jean-Jacques Vlody et Thierry Robert ont voté pour le plan d’austérité présenté par le Premier ministre hier à l’Assemblée nationale.
Ils ont donc choisi de soutenir le cadre fixé par le gouvernement pour les trois prochaines années. Tous les prochains budgets seront sous le coup du plan d’économies adopté hier par l’Assemblée nationale.

JPEG - 25.7 ko
Ericka Bareigts, Jean-Claude Fruteau, Patrick Lebreton, Monique Orphé, Jean-Jacques Vlody et Thierry Robert ont voté pour le plan d’austérité.

Ce plan prévoit une diminution de 21 milliards des dépenses sociales, de 11 milliards des dotations aux collectivités, et de 18 milliards des dépenses de l’Etat.
Pour une durée de un an, la plupart des prestations sociales seront gelées. Les communes devront faire face à la pression sociale avec des moyens en constante diminution de la part de l’Etat.

Les concessions lâchées lundi pour le RSTA et les retraites inférieures à 1200 euros par mois n’ont pas convaincu toute la majorité. La plupart des Verts et le groupe CRC ont voté contre, ainsi que 3 députés PS. Dans le groupe socialiste, plus de 40 députés se sont abstenus. Cette décision montre bien qu’au sein de la majorité, un autre choix était possible pour faire entendre la voix de la population qui souffre.

Finalement, le texte a été adopté par 265 voix contre 232. La majorité se situait à 249. Elle est donc obtenue de 16 voix.

Les arguments du gouvernement


Voici des extraits tenus hier par le Premier ministre pour présenter le Plan d’économies de 50 milliards d’euros.


« Il faut accélérer le rythme des réformes pour répondre plus efficacement aux attentes de nos concitoyens exprimées lors des municipales pour poursuivre le redressement du pays (...) Le vote d’aujourd’hui est un moment de vérité. Ce n’est pas un vote indicatif mais décisif. Cela nous invite tous au dépassement de nous-mêmes », a déclaré le Premier ministre face aux députés.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Rien de surprenant dans les votes de ces élus : fidèles à eux-mêmes, ce ne sont que godillots, des utilités falotes.
    Franchement, que peut-on mettre à leur actif depuis deux ans ? Aucune proposition sérieuse, si ce n’est des actions cosmétiques et des déclarations d’une banalité consternante.
    Il n’est pas étonnant que La Réunion se retrouve constamment marginalisée par rapport aux Antilles.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Merci Oscar d’avoir complété l’article car on dirait bien que cela écorchera la voix de Témoignages qu’une députée s’est opposée à ce plan funeste et qu’elle s’appelle H.BELLO. c’est en même temps triste et drôle.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Une fois de plus Bello trahit ceux qui l’ont aidée. Plusieurs ministres sont venus à St Paul avant les municipales pour dire tout le bien qu’ils pensaient d’elle. La ministre de la santé est même venue poser la première pierre d’un hopital virtuel et faire un discours à la gloire de Huguette Bello. ça n’a pas suffi à la faire gagner aux municipales. Bello a compris qu’elle n’a plus rien à tirer des socialistes, alors elle les trahit sans état d’âme, elle est déjà en campagne pour tenter de sauver son siège de député, donc pas question pour elle d’être associée à un gouvernement impopulaire.
    Si Bello était au service du peuple, ça se saurait, elle aurait toujours voté les budgets de ce gouvernement. Or, elle ne l’a jamais fait, même quand son groupe s’est opposé au budget 2014, elle a préféré ne pas prendre part au vote pour jouer sur les 2 tableaux. C’est l’exemple même de la politicienne qui ne pense qu’à ses intérêts personnels.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com