Actualités

7.000 euros de bons de soutien à "Témoignages" déjà vendus

Assemblée générale de la Section PCR du Tampon

Témoignages.re / 3 juin 2013

La Section PCR du Tampon s’est réunie samedi en assemblée extraordinaire pour élire ses délégués au prochain congrès et préparer la réussite de cet événement.

JPEG - 44.5 ko
Etienne Fruteau, trésorier, Elie Hoarau, secrétaire général du PCR, Gibralta Johanny de la section du Tampon, Benoit Blard, secrétaire de section, Yvan Dejean de la Direction collégiale notamment sont intervenus lors de cette assemblée.

La Section du Tampon a tenu samedi son assemblée extraordinaire. Benoît Blard, secrétaire de section, a tenu à saluer la présence d’Elie Hoarau, secrétaire général, d’Yvan Dejean de la Direction collégiale, de Jean-Yves Grondin de la Section de La Rivière, et de Philippe Berne, ancien élu du Conseil régional. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour : les adhésions, débat sur les thèses du congrès, désignation des délégués au congrès, date d’une réunion des délégués congressistes pour les dernières consignes.

JPEG - 61.4 ko
De nombreux militants étaient présents pour participer au bon fonctionnement du 8ème Congrès du PCR à venir.

Pour le point sur les adhésions, la parole est au trésorier Etienne Fruteau : on est une section qui monte ; à 82, notre objectif est de 100 avant le congrès. Quant aux bons de soutien, on dépasse les 7.000 euros !

« Faut-il changer la gouvernance de La Réunion ? »

JPEG - 52.9 ko
Plusieurs sujets étaient débattus, comme les adhésions, les thèses du congrès, la désignation des délégués au congrès, la date d’une réunion des délégués congressistes pour les dernières consignes, entre autres.

Le débat commence par la lecture de quelques extraits du projet de nouveaux statuts du PCR. Puis ce sont des propositions pour constituer les thèses du congrès : l’évolution du monde, la croissance de la population… « Nous devons tendre vers l’autosuffisance alimentaire, de cette manière, nous créerons des milliers d’emplois ». « Depuis près de 20 ans, le PCR a contribué au niveau local et international à la recherche de solutions pour lutter contre le réchauffement climatique et ses conséquences ; allons vers notre autonomie énergétique. Pour élaborer de nouvelles propositions, populariser nos thèses actuelles, répondre à l’urgence sociale, en matière d’insertion, d’emploi et de logement, et au développement durable de La Réunion, le PCR doit continuer à approfondir sa connaissance du monde pour mieux analyser la situation, pour mieux la placer dans son environnement géographique. Pour cela, peut-être faut-il changer la gouvernance de La Réunion ? ».

Débat sur le riz

Après ces lectures, place à la désignation des délégués. Le Tampon sera représenté par Abrantès Daniel, Albon Michel, Blard Benoît, Boulanger, FruteauEtienne, Gibralta Johanny, Gironcel Luc, Grondin Guyliane, Grondin Yves, Irouva Denis, NiobéGladys, Niobé Paul, Técher Jeannot. Cette liste est adoptée à l’unanimité des membres présents de l’assemblée.

JPEG - 56.5 ko
Le choix des délégués au congrès est adopté à l’unanimité des membres présents de l’assemblée.

Quelques jours avant le congrès, ces délégués se réuniront afin de préparer au mieux le déroulement de cet événement.

Après les prises de parole d’Elie Hoarau et de Yvan Dejean, le débat s’est engagé sur des questions du développement durable : quelle est la superficie agricole non utilisée, la plantation d’un riz en soljuste arrosé est-elle possible ?

légende 5a

Etienne Fruteau, trésorier, Elie Hoarau, secrétaire général du PCR, Gibralta Johanny de la section du Tampon, Benoit Blard, secrétaire de section, Yvan Dejean de la Direction collégiale notamment sont intervenus lors de cette assemblée.

Pourquoi un congrès ?

À la suite de l’exposé dusecrétaire de section, Elie Hoarau, secrétaire général, est intervenu pour expliquer pourquoi uncongrès. « Nous avons à retrouver notre unité, notre force pour être représentatifs de l’opinion, gagner des batailles et être entendus de l’exécutif, pour faire avancer nos thèsesjusqu’à concrétisation » .
L’importance des délégués

Yvan Dejean redonne le déroulé de notre reconstruction. De lasection, les propositions remontent à la Direction collégiale. 12 assemblées générales commecelle du Tampon se sont déjà déroulées ces jours-ci aux quatre coins de l’île. Des membresde la Direction ont à chaque fois accompagné les débats et apporté leur pierre. Tous, nousavons à partir d’un même pas, nous avons à nous entendre sur un même langage, des mêmesobjectifs, de la cohérence. C’est cela la reconstruction. Certes, il faut une discipline, uneécoute de chacun, de chaque militant.

Si nous sommes 5.000 adhérents, nous ne pourrons êtretoute cette foule à un congrès. On y prend des décisions, on travaille, on y vient pas pou « bat’in karé », entendre ou serrer la main d’un tel ou un tel, c’est la raison pour laquelle on estamené section par section à faire un choix de quelques camarades en proportion du nombred’adhérents de l’année, motivés pour participer aux trois jours de travaux à Sainte-Suzanne.


Kanalreunion.com