Actualités

90% des commerçants pour un autre TCSP à Saint-Pierre

Une initiative de Nazir Valy bouleverse le Conseil municipal de Saint-Pierre

Témoignages.re / 17 juillet 2013

Hier, une affaire imprévue a été abordée au Conseil municipal de Saint-Pierre. C’est le résultat d’une initiative du Collectif de commerçants et artisans du centre-ville de Saint-Pierre, dont le responsable est Nazir Valy, élu PCR au Conseil municipal. 90% des commerçants sont opposés au passage du TCSP de la CIVIS dans la rue des Bons Enfants, et ils proposent une alternative, ce qui ne fait pas les affaires du sénateur-maire UMP. Voici quelques extraits de la lettre du Collectif au commissaire-enquêteur.

JPEG - 51.4 ko
Les commerçants affirment que le profil d’aménagement proposé entrainera la disparition certaine et brutale d’un certain nombre de petits commerces et commerces spécialisés, nombreux sur la portion de la rue des Bons Enfants.

Dans le cadre du projet de réalisation d’un circuit de Transport en Commun en Site Propre bus à l’entrée Ouest de la ville, en empruntant la rue commerçante des Bons Enfants, jusqu’au centre-ville au niveau de la gare routière (marché couvert), nous, les commerçants et artisans dans le périmètre de cette rue et du centre-ville, voulons attirer votre attention sur le fait qu’à aucun moment et en aucun cas, le monde économique, poumon d’un cœur de ville, n’a été un « objectif » pris en compte dans la conception de ce projet.

La visibilité de la dangerosité de ce projet ne peut être vu qu’avec ce projet d’enquête. Il faudrait réfléchir avec une vue d’ensemble d’aménagement du T.C.S.P. global et le projet final du plan de circulation du centre-ville de Saint-Pierre élaboré et réalisé par la municipalité depuis 2009 jusqu’à l’horizon 2020 (aménagement TCSP rue Suffren/Bld Hubert de Lisle…).

Cependant, nous pouvons déjà malgré tout affirmer que ce profil d’aménagement proposé entrainera la disparition certaine et brutale d’un certain nombre de nos petits commerces et commerces spécialisés, qui sont tout de même nombreux sur la portion de la rue des Bons Enfants comprise entre l’angle de la rue des Bons Enfants/rue Cayenne et la gare routière. Nous subissons déjà dans cette ville le manque crucial de places de stationnement (estimé à 1.500, selon nous) et nous voyons tous les jours nos clients quitter la ville faute d’avoir pu trouver une place pour se garer après avoir “tourné en rond”. Donc, depuis des années, nous subissons une baisse importante de notre chiffre d’affaires due au problème de parking.

L’une des conséquences de ce projet et le résultat de la baisse de notre CA sera indéniablement la perte d’emplois pour un bon nombre de salariés et, par là même, leurs revenus. Sachant la difficulté actuelle de trouver un emploi, la C.I.V.I.S. prend là un gros risque de faire tomber des centaines de personnes dans la précarité. Nous nous serions déjà bien passés d’être venus à Saint-Pierre en 2011, la ville la plus pauvre de France. Nous pensons que notre avenir économique et l’avenir de nos employés sont à un tournant décisif par ce projet.

Enfin, une des conséquences capitales sera aussi la perte d’un revenu foncier aux propriétaires des locaux commerciaux dans ce secteur d’aménagement.

Nous n’avions connaissance à ce jour d’une ville ayant adopté un schéma de ce type (2 voies bus, sans stationnement) dans une rue commerçante et qui en soit une réussite. Par contre, nous avions vu comment la rue Félix Guyon à Saint-Denis s’est vidée de ses commerces dès la mise en place d’un schéma à 2 voies bus en supprimant les 2 côtés de stationnement comme actuellement proposé par ce projet. En contrepartie, la rue Pasteur, rue parallèle comme la rue Félix Guyon de la rue Maréchal Leclerc, est restée vivante commercialement en ayant gardé le schéma courant de toute ville de La Réunion : circulation + stationnement.

Nous pensons qu’un projet de T.C.S.P. sera nécessaire à Saint-Pierre pour les années à venir, mais le choix d’un axe de passage dans une rue commerçante est plus que capital pour le monde socio-économique existant.

Pourquoi ne pas favoriser l’axe Ravine Blanche – rue du Four à Chaux (moins commerçante) – Gare routière derrière le marché ?

Nous vous faisons parvenir ci-joints les noms des 42 commerces signataires se trouvant dans le périmètre entre la rue commerçante des Bons Enfants/rue Cayenne, jusqu’au centre-ville au niveau de la gare routière (marché couvert). Résultat de notre groupe : 90% des acteurs économiques du secteur sont contre la suppression des voies de stationnement devant leurs commerces. (…)

Mr Nazir Valy

Responsable du Collectif de Commerçants et Artisans de Saint-Pierre

Conseiller municipal de l’opposition

Les principaux commerçants signataires (liste complète ci-jointe) :

RAVATE – INTER SPORT – COMFORTEC – MAURITEXTILE – L’IGLOO – HOUSSEN OMARJEE – BAZAR CENTER LA BONNE POINTURE – SIDIOT LINGERIE – MY STRASS – ORDISERV – MICHELLE BOUTIQUE – MOBILES REUNION – LA CARTERIE – SIRENE – MEDINA KEBAB – SPEEDZA – POINT DECO – VALERE COIFFURE – AU BON VIEUX PAIN…


Kanalreunion.com