Actualités

« A l’aube de cette nouvelle année, prenons notre avenir en main ! »

Le bilan de l’année 2009 et les vœux de l’AJFER pour 2010

Témoignages.re / 4 janvier 2010

L’Alliance des Jeunes pour la Formation et l’Emploi à La Réunion (AJFER) s’est imposée, en 2009, à partir des ses problèmes et de ses solutions, comme le porte-parole de la jeunesse réunionnaise. Pour cette année, l’AJFER appelle la jeunesse réunionnaise à prendre son avenir en main. Voici le texte de cet appel, avec des inter-titres de "Témoignages".

« A l’aube de cette nouvelle année, toute l’équipe de l’Alliance des Jeunes pour la Formation et l’Emploi à La Réunion (AJFER) se joint à moi pour vous souhaiter ses meilleurs vœux pour 2010.

L’année 2009 a été marquée par la prise de conscience de la jeunesse réunionnaise pour son avenir et celui de notre île. On a vu les jeunes Réunionnais prendre une place importante lors de tous les rendez-vous, aussi bien dans la rue, lors des États généraux, lors des échéances électorales ou encore lors de la venue des ministres dans notre île. La jeunesse a su s’organiser afin de faire entendre sa voix et porter ses revendications.
De toutes ces batailles, est née l’AJFER, un mouvement de jeunesse au service de la jeunesse réunionnaise, qui puise sa force en chaque jeune, autour d’un projet intitulé "Nou lé kapab ! 1.000 projets pour la jeunesse réunionnaise".

1ère rencontre de la jeunesse réunionnaise

Durant toute l’année 2009, ce projet n’a cessé d’évoluer et de s’enrichir au fil des différentes rencontres dans les quatre coins de l’île. C’est également autour de ce projet que les jeunes Réunionnais se sont réunis, le 6 décembre dernier à Saint-Denis, lors de la 1ère rencontre de la jeunesse réunionnaise, en présence des présidents des deux collectivités locales, afin d’exposer leur projet et peser sur les décisions dans l’intérêt de la jeunesse.

A l’aube de cette nouvelle année 2010, la situation est de plus en plus alarmante et la crise nous tend les bras. Augmentation du chômage, baisse du pouvoir d’achat, fermeture d’entreprise… les jeunes sont les premiers touchés par cette situation qui ne cesse d’accentuer le malaise dans lequel nous nous trouvons. Nous devons réagir ! Arèt coz de nou san nou ! Le projet "Nou lé kapab" est la preuve que la jeunesse ne manque pas de propositions pour améliorer son quotidien et celui de toute La Réunion.

Malgré tous nos souhaits de bonheur, de paix et de prospérité envoyés abondamment depuis 24 heures, la situation dans laquelle se trouve notre jeunesse est catastrophique. 50% des jeunes Réunionnais au chômage, plus de cent titulaires du doctorat au chômage, 111.000 illettrés, 52% de la population en dessous du seuil de pauvreté… aucune reconnaissance du statut social du jeune… Oui ! Le constat est connu de tous, même du chef de l’Etat qui arrive à La Réunion le 18 janvier prochain.

Nou lé kapab, dan nout péi !

A l’aube de cette nouvelle année 2010 ! Prenons notre avenir en main, avant de demander ce que 2010 peut faire pour nous, allons voir ce que nous nous pouvons faire pour nous… car Oui ! Nou lé kapab, dan nout péi !
De par notre projet, l’AJFER saura s’imposer comme l’interlocuteur de toute la jeunesse réunionnaise lors de tous les rendez-vous qui s’offrent à nous afin de porter les aspirations des jeunes Réunionnais, faire que ce projet ne reste pas au format papier et aboutisse à des avancées pour améliorer la situation des Réunionnaises et des Réunionnais.

A la veille de l’arrivée de Nicolas Sarkozy, l’AJFER saura faire entendre les vœux de la jeunesse réunionnaise avec pour priorité l’embauche des Réunionnais, parce que nous ne nous appelons pas tous Jean Sarkozy, que la "caricature" (comme le reconnaît le chef de l’Etat) n’a que trop duré dans notre île et que, surtout, Nou lé kapab ! ».


Kanalreunion.com