Actualités

Adoption à l’unanimité d’une motion de solidarité avec Madagascar

Rassemblement du PCR

Témoignages.re / 5 septembre 2016

Le rassemblement du PCR a adopté hier à l’unanimité une motion à destination des collectivités de La Réunion afin qu’elles agissent concrètement pour que la solidarité s’exprime à l’égard des victimes de la malnutrition causée par la sécheresse à Madagascar. Voici le texte de la motion lue par Simone Yée Chong Tchi Kan.

JPEG - 88.1 ko
Simone Yée Chong Tchi Kan présente la motion de solidarité avec Madagascar.

Depuis de nombreuses années, le Parti communiste réunionnais alerte sur les effets du changement climatique. En 2015 et en 2016, les températures battent des records de chaleur. C’est cause de sécheresse.

Notre région est particulièrement touchée. La FAO estime que sans une forte mobilisation internationale, 40 millions de personnes pourront souffrir de la faim cette année. Tout près de nous, la famine est proche de s’installer à Madagascar.

José Graziano Da Silva, directeur général de la FAO, était en visite chez nos voisins lundi et mardi. Plus d’un million de personnes sont victimes des pertes de récoltes dues à la sécheresse. Et si rien n’est fait, ce sera une catastrophe comparable à la dernière grande famine en Somalie qui avait fait 200.000 morts.

Les communistes ne peuvent rester indifférent au drame qui a lieu à 800 kilomètres de chez nous. C’est pourquoi Paul Vergès a appelé à la mobilisation à plusieurs reprises.

Le 12 août, notre camarade Maurice Gironcel a interpellé la présidente du Conseil général :

« Compte-tenu des liens historiques entre les Malgaches et les Réunionnais, nous ne pouvons rester sans réaction devant une telle catastrophe humanitaire.

Je vous demande donc de bien vouloir mettre en œuvre le plus rapidement possible, compte-tenu de l’urgence, un dispositif d’aide exceptionnelle aux autorités gouvernementales ou non gouvernementales de ce pays afin de venir en aide aux populations concernées.

Ce geste matérialisera la solidarité des Réunionnais envers le peuple malgache. »

Nous appelons donc les responsables politiques et les collectivités à se réunir d’urgence pour s’impliquer fortement dans l’aide vers les victimes de la faim à Madagascar. Les communistes continueront de lutter pour que les Réunionnais ne soient pas vus par nos peuples frères comme des assistés ignorant le devoir élémentaire de solidarité avec un pays qui nous a tant apporté.


Kanalreunion.com