Actualités

Air France en très grandes difficultés

Voilà le modèle de Didier Robert

Céline Tabou / 13 janvier 2012

Devant faire face à des pertes estimées à plusieurs centaines de millions d’euros, Air France a annoncé que des économies « cruciales » allaient être faites afin de « restaurer sa compétitivité et rassurer sur l’avenir du groupe qu’elle forme avec KLM ».

En réponse à l’annonce d’un plan d’économie, Alexandre de Juniac, nouveau PDG d’Air France, a annoncé qu’il n’y aura pas de licenciements, mais un gel des embauches et des salaires, afin de faire des économies. Les premières mesures de rigueur devraient être suivies d’une deuxième série d’annonces, qui pourraient cette fois toucher à l’emploi, mais qui n’interviendront qu’après la Présidentielle de 2012.

Air France possède environ 60.000 salariés, la compagnie s’attend à de lourdes pertes cette année et l’an prochain, dues en grande partie à la hausse des prix du pétrole. Selon les syndicats, la Direction de la compagnie devra chercher plus que les 700 à 800 millions d’euros d’économies sur trois ans que la compagnie avait évoqués en septembre.

Mi-novembre, Alexandre de Juniac a averti les syndicats de la dégradation des comptes, tout en assurant qu’un éventuel plan social serait « une mesure de dernier recours ».
Air France devrait afficher des pertes de l’ordre de 300 millions d’euros en 2011 et être déficitaire en 2012, selon un rapport commandé par les élus au CCE et remis fin décembre.
La compagnie a donc dû revoir à la baisse le prix de ses billets d’avion en France et en Europe et stabiliser le prix des billets long-courrier, ce qui a pesé sur sa rentabilité en dépit d’une hausse de trafics passagers l’an passé +8,4%, et même +8,8% en Europe).

Céline Tabou


Kanalreunion.com