Actualités

AJFER : « faire barrage à l’UMP et ses consorts locaux »

Élections cantonales

Témoignages.re / 18 mars 2011

Selon l’AJFER, ces élections cantonales sont l’occasion « de conforter la majorité progressiste du Conseil général qui pourra alors consolider son rempart face aux ennemis du développement durable ». Le communiqué est à lire ci-après.

Les 20 et 27 mars prochains, une partie des électeurs et électrices sont invités à se prononcer sur nos représentants au Conseil général de La Réunion.
Au cours de ces derniers mois, l’Alliance des jeunes pour la formation et l’emploi à La Réunion n’a eu de cesse de dénoncer et d’interpeler les dirigeants politiques sur la situation inquiétante que connaît notre île, qui touche rappelons-le en premier lieu, les jeunes.

Chômage, précarité, désespoir sont le lot courant d’une jeunesse que l’on relaie beaucoup trop souvent au rang de « variable d’ajustement » alors même qu’elle représente l’avenir de notre île.

Malgré de nombreuses prises de position et des mobilisations importantes de la jeunesse, la seule réponse qui a été faite se résume au mépris. Pire, malgré un contexte qui évolue de manière dangereuse défavorablement aux jeunes, nous avons assisté à une accélération de l’appauvrissement des peuples avec une série de mesures inadaptées et impopulaires des dirigeants de l’UMP vers la population.

Réforme des retraites qui condamne la majorité des jeunes d’aujourd’hui à la misère à 62 ans, réforme de l’assurance maladie avec entre autres la fin des remboursements pour certains médicaments, les suppressions de postes dans l’Éducation nationale qui concerneront 162 personnes à la rentrée prochaine, baisse des contrats aidés, prochaine réforme de la dépendance pour les personnes âgées, plus récemment les mesures concernant la filière photovoltaïque qui mettent en danger plus de 600 emplois dans l’île... autant de mesures qui portent atteinte à l’avenir.

« … nous avons la chance de pouvoir dire stop à cette petite politique menée par de petits hommes »

Au niveau local, les fervents défenseurs de cette politique irresponsable de casse sociale et de mépris envers la population n’en font pas moins. En plus du fait de soutenir le gouvernement malgré qu’il remette en cause les intérêts des Domiens, nous avons pu assister au cours de ces derniers mois à la fin des grands chantiers comme le tram-train ou encore la route du littoral plongeant le BTP dans une crise sans précédant et mettant des milliers de salariés au chômage, une politique arbitraire et injuste en matière d’aides aux jeunes (bourses doctorales, aides exceptionnelles), fermeture de chantiers exemplaires en matière d’emplois verts ainsi qu’une gestion qui s’apparente à du clientélisme, des voyages bling-bling aux quatre coins du monde sous prétexte de promouvoir La Réunion, des promesses non tenues comme les 2.000 bus ou encore les milliers de billets d’avion à 500 euros et pour clôturer le tout une multitude de petits arrangements entre amis.

La démocratie doit s’appliquer tout le temps mais est surtout connue et reconnue au moment des élections. Les 20 et 27 mars prochain, nous avons la chance de pouvoir dire stop à cette petite politique menée par de petits hommes. Le gouvernement du peuple par et pour le peuple doit trouver tout son sens. C’est aujourd’hui l’unique moyen que nous avons d’intervenir face à des dirigeants atteints de surdité aigüe. Ne pas être d’accord avec ce qu’il se passe, s’indigner, comprendre et apporter notre pierre dans la construction d’une résistance par le bulletin vote, voilà ce qui doit être notre arme.

L’AJFER appelle l’ensemble des jeunes réunionnaises et réunionnais ainsi que toute la population à user de leur droit de décision en s’exprimant massivement ce dimanche.
L’AJFER appelle par ailleurs l’ensemble de la population à faire barrage à l’UMP et ses consorts locaux le tout afin de conforter la majorité progressiste du Conseil général qui pourra alors consolider son rempart face aux ennemis du développement durable.


Kanalreunion.com