Actualités

AJFER : « Seule l’Alliance a su s’ouvrir à la jeunesse »

Elections régionales

Témoignages.re / 17 février 2010

L’AJFER (Alliance des Jeunes pour la Formation et l’Emploi à La Réunion) a pris le temps hier de présenter ses deux candidates pour les élections régionales sur la liste de l’Alliance, Béatrice Leperlier et Lauriane Naze. L’occasion de rappeler les enjeux de ces élections pour la jeunesse réunionnaise.

D’abord, un constat. « On parle toujours de nous sans nous », dixit Gilles Leperlier, porte-parole de l’AJFER. La jeunesse peine à se faire entendre, peut-être parce qu’elle n’est pas assez représentée alors qu’elle est l’avenir de ce pays. Et pourtant, l’urgence est là. La jeunesse est gagnée par le désespoir, confrontée à une réalité, un jeune sur deux au chômage... elle a besoin de prendre en main son avenir. Pour l’AJFER, ces élections régionales constituent un « tournant ». « Seule l’Alliance a su s’ouvrir à la jeunesse et proposer un relais des générations », estime Gilles Leperlier. Le 6 décembre 2009, lors d’une présentation du projet “Nou lé kapab”, le Président du Conseil régional, Paul Vergès, et la Présidente du Conseil général, Nassimah Dindar, avaient déjà invité la jeunesse à la prise de responsabilité. L’Alliance en donne maintenant l’opportunité à l’AJFER.

Deux candidates : Lauriane Naze et Béatrice Leperlier

Deux candidates, choisies par l’AJFER, vont représenter la jeunesse à ces élections sur la liste de l’Alliance. Lauriane Naze, 26 ans, a une Licence en Économie et un Master en Aménagement et Développement durable en poche. Des atouts en adéquation avec les compétences de la Région. « Je suis prête à apporter ma pierre à la construction des projets de demain. Je veux être l’étendard de la jeunesse au sein de la collectivité régionale, porter la politique instituée par les jeunes à travers “Nou lé kapab” et rester proche de la base militante », a affirmé Lauriane Naze, 26ème sur la liste de l’Alliance. Elle plaide pour le passage d’une « économie de perfusion » à une « économie de porteurs de projets » avec pour atout la première richesse qu’est la jeunesse. Pour Lauriane Naze, l’Alliance a déjà fait la preuve de ses compétences à construire un développement endogène de l’île sur la base des grands projets.
Béatrice Leperlier, 19 ans, occupe la 12ème place sur la liste de l’Alliance. L’étudiante en 2ème année de géographie, militante associative (LMDE, Mutualité de la Réunion...) est prête à défendre l’emploi des jeunes. Ses pistes de travail : un bilan des perspectives d’emplois dans les filières porteuses, favoriser l’emploi des diplômés, travailler sur les perspectives de co-développement dans le zone Océan Indien. « Je ne me fais pas d’illusion, la tâche sera difficile, c’est une grande responsabilité », admet-elle. Mais c’est grâce à la « synergie des générations » qu’elle compte y arriver.
Pour l’AJFER, ces élections régionales s’inscrivent dans la continuité du travail mené depuis des mois. L’AJFER est allée à la rencontre des jeunes pour recueillir leurs attentes, ce qui a donné naissance aux 1.000 propositions du projet “Nou lé kapab”. Propositions transmises aux Etats Généraux de l’Outre-mer. Elle a tenté d’alerter le président de la République lors de sa visite et rencontré un conseiller pour exposer deux priorités : l’embauche des Réunionnais et l’accès aux concours. Un décret a d’ailleurs été voté en ce sens, « une première victoire »... L’AJFER compte rester un outil au service de la jeunesse et profiter de toutes les mobilisations, élections, pour « faire émerger des cadres politiques afin d’assurer l’avenir de La Réunion en alliant les générations ».

EP

Infos : www.noulekapab.com et sur Facebook (650 membres).


Kanalreunion.com