Actualités

Alerte rouge sur la sur-rémunération

Des millions de téléspectateurs de France 2 informés sur les inégalités outre-mer : maintenant, le débat est aussi en France

Manuel Marchal / 29 mars 2013

Juste après avoir ouvert son journal télévisé de 20 heures mardi sur les chiffres du chômage, France 2 a diffusé un reportage mettant en exergue les avantages versés aux fonctionnaires outre-mer. Le ton employé dénonce clairement les inégalités entre habitants d’une même collectivité du fait de l’existence de ce dispositif. Il insiste également sur le contexte de crise, et la nécessité de faire des économies. Son titre est clair : "Nouvelle-Calédonie : paradis… des fonctionnaires".

JPEG - 49.1 ko

Mardi dernier, le journal de 20 heures de France 2 a mis à sa Une les derniers chiffres du chômage. Les 6 premières minutes de son édition y sont consacrées.

La situation est très préoccupante en France, qui approche le nombre record de 1997. Le second sujet est la cessation de paiement de Kem One, 1.300 emplois sont en jeu dans une entreprise de l’industrie pétrochimique. Avec les sous-traitants, 10.000 travailleurs risquent de perdre leur travail.

Place ensuite à une étude sur les inégalités de taux de chômage entre les régions françaises : Montpellier est baptisée "capitale du chômage" avec un taux de 13,8%.

« À propos d’emploi et de finances publiques »

Petite éclaircie ensuite avec la présentation d’une filière qui recrute en France : la construction de machines agricoles, avec un reportage dans une usine près de Beauvais. Il manque 7.000 travailleurs dans cette industrie.

Puis au bout de 9 minutes, « toujours à propos d’emploi et de finances publiques » , le journal de France 2 donne un coup de projecteur sur la proposition d’un député UMP visant à supprimer les bonifications de salaire versées aux fonctionnaires servant outre-mer.

Le présentateur, David Pujadas, précise qu’elles représenteraient plus d’un milliard chaque année et auraient des effets pervers. Quant au titre du reportage, il ne laisse planer aucun doute sur ce qui va suivre : "Nouvelle-Calédonie : paradis… des fonctionnaires".

« Ses plages, ses cocotiers et ses fonctionnaires »

Il commence ainsi : « A 24 heures d’avion de Paris, la Nouvelle-Calédonie, un petit bout de France dans le Pacifique avec ses plages, ses cocotiers et ses fonctionnaires » .

Les deux envoyés spéciaux de France 2 donnent la parole à un professeur de Bâtiment récemment arrivé de France. Il dit gagner 3.500 euros par mois au lieu de 2.000 euros, voire 2.200 avec des heures supplémentaires : « Cela fait 80% de salaire en plus » . Vient ensuite la liste des autres avantages : prime de déménagement, aide au logement plafonnée à un tiers du loyer, prime d’éloignement de 26.000 euros pour deux années de service… « vu de métropole, cela fait envie », commente la journaliste.

Elle égrène quelques exemples de sur-rémunération : +40% aux Antilles, +84% à Tahiti et triplement du salaire à Saint-Pierre et Miquelon. Le coût de ces sur-rémunérations représente 1,3 milliard pour l’État en 2008, dit-elle.

La seconde partie du reportage commence ainsi : « Loin de l’Outre-mer, Paris et la crise » et de poser en substance la question : « Alors que l’État cherche à renflouer ses caisses, doit-on supprimer ces avantages ? » .

« Plus de raison à cette sur-rémunération »

Marc Laffineur souligne que ces primes datent de l’époque où il fallait des semaines de bateau pour aller de France à ces territoires, et où il n’y avait pas les mêmes services publics. « Maintenant on y va en quelques heures, il n’y a plus de raison à cette sur-rémunération » .

La parole est donnée à un membre de la Fédération des fonctionnaires de Nouvelle-Calédonie, qui indique que la sur-rémunération permet de compenser la perte de pouvoir d’achat due à la cherté de la vie. « Une indexation supérieure à l’écart de prix » , tempère aussitôt la journaliste, avant de donner le point de vue d’un fonctionnaire favorable à la suppression de la sur-rémunération : « Des fonctionnaires nombreux et bien payés. Notre économie est artificiellement surévaluée. Nous avons le plus fort taux au monde d’inégalités sociales » .

« Arrêter la pompe à fric »

Pour sa part, un professeur d’Économie en poste en Nouvelle-Calédonie note que si l’on peut soutenir artificiellement une économie par des sursalaires ou des emprunts, se pose la question de savoir qui paiera plus tard. Ce sera toujours le contribuable, les générations futures. « À un moment, il faut arrêter la pompe à fric » . Au bout de 4 minutes, le reportage se termine pour dire que depuis Giscard qui avait réduit la sur-rémunération, « personne n’a voulu faire de vague » . Mardi, des millions de Français ont pu prendre connaissance des inégalités dans l’Outre-mer, et de l’existence d’une ligne de crédit de 1,3 milliard d’euros pour payer les sur-rémunérations. Le débat n’est plus seulement ici, il s’est déplacé dans un pays de plus de 60 millions d’habitants confronté à des mesures d’austérité sans précédent depuis des décennies.

Manuel Marchal

Juste après le chômage, la sur-rémunération

Ce n’est pas la première fois que Marc Laffineur remet en cause les avantages des fonctionnaires outre-mer. Mais c’est la première fois qu’un reportage allant dans le sens de cette thèse est diffusé en début de journal, juste après la présentation des derniers chiffres du chômage. Comment expliquer ce choix éditorial du service public ?
JPEG - 58.8 ko
JPEG - 65.5 ko
JPEG - 50.5 ko
JPEG - 34.1 ko



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Un vaste sujet que celui ci... je dis oui, pour supprimer les primes ceux qui viennent dans nos iles qui ne sont la que pour 3 ou 4 ans juste le temps de **venir s’en mettre pleins les poches** et repartent avec 1 ans 1/2 de salaire en prime pour avoir supporte la vie dure en outre mer. Je dis oui, pour supprimer ces meme personnes qui bien souvent ont pris les postes les plus hauts de la fonction publique et qui font passer nos postes de catgorie C en B pour leurs petits copains metropolitains ou qui a coup de copinage suppriment des postes aux locaux (catgorie B obligation de partir en France passer les concours et a 1400 euros le billet d’avion...). Je dis oui pour supprimer ces clans qui se croient encore au temps du colonialisme et qui arrivent en territoire conquis en nous regardant bien souvent de haut comme si nous etions des demeures. Je dis oui, a un changement dans ce sens. Un exemple pour Saint-Pierre et Miquelon, en 10 ans la population de l’archipel s’est videe de la moitie de sa population locale pour etre remplace par des metropolitains... et bien oui, supprimez l’indexation, et vous les verrez repartir bien vite chez eux ces avards d’argent qui n’apportent rien notre pays. Vous trouvez bizarre qu’il y ait du racisme parfois en outre mer par rapport aux metropolitains et bien se n’est pas drole, alors que nous nous avons de la misere a survivre eux menent la belle vie, voyages au frais de la princesse pour missions ici et la, logements payes en parti, voiture de fonction avec carburant bien sur, prime de ceci, prime de cela, repas entre chefs de services sans les gens locaux bien sur etc etc bien des choses qui font que nous ne vous aimant pas, nous qui devons nous serrer la ceinture de plus en plus vu l’augmentation du prix de la vie chez nous, comment en serait il autrement. Pour info, avant vous, le prix pour un logement se situait au environ de 300 euros et une maison 650 avec les fonctionnaires **primes** les prix sont passes de 650 euros pour un logement et de plus de 1300 pour une maison...no comment n’est ce pas. Certains d’entre nous on leur salaire indexe, heureusement pour nos familles car la bouteille d’eau Cristaline est ici 0.98 et les 8 yaourts 12 euros et je ne parle meme pas des vetements ou encore du chauffage. Je dis oui, a la suppression des primes pour venir en outre mer, egalite de traitement avec nous. Voila mon sentiment, nous sommes biens souvent mal compris de l’hexagone, vous pensez qu’ici (outre mer) c’est le paradis que l’on pompe le fric de la France mais detrempez vous, ici les seules pompes a frics sont les postes a mobilite, et la France si elle veut faire des economies (…), elle n’a qu’a arreter de payer ses politiciens qui ne foutent rien, si le gouvernement veut des idees on peut lui en donner (si un jour ils veulent representer le peuple). Amicalement votre PS : les accents fonctionnent pas

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Il faut tout simplement abroger la loi 50-407 du 03 avril 1950.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Je suis en partie d’accord avec Miquelon, moi je voudrais dire que je ne trouve pas normal que les haut fonctionnaires qui viennent à SPM sont soit logés soit qu’ils aient des primes de logement, ils devraient être capable de payer une location comme n’importe qui et même plus facilement que certaines personnes, puisqu’ils ont des salaires en conséquence.
    Si l’on supprime l’indexation localement, ce sera la fin de notre ile, nous ne payons pas le même prix qu’ailleurs, prix des marchandises, ((0.98 la bouteille d’eau cristaline contre 0.26 environ en mtropole)
    le fuel lorsqu’il faut chauffer 8 à 10 mois sur 12 selon le temps, le prix des matériaux et de main d’oeuvre pour la construction ainsi que des locations immobilières, lorsque nous faisons venir des colis nous sommes taxés au départ puis arrivés ici nous sommes encore taxés sur la marchandise plus le transport (pas normal), ect......ect......
    Trouvez vous normal les rémunérations de tous les politiques (ministres, secrtaires d’État, sénateurs députés ect...), normal lorsqu’ils sont en poste, mais qu’ils continuent percevoir des primes et des avantages après leur mandat ???????????????????? les avantages pour les transports (voiture et chauffeur à disposition ect...), les logements (pour certain ont-ils besoin de logement jusqu’à 300m2 aux frais de l’État) il y a beaucoup d’autres choses à dire, j’ai vu un reportage il y a quelque temps sur la Suède, prenons exemple, tous les politiques prennent les transports en commun ou se débrouillent en tout cas, ils ont des petits budgets pour se nourrir ect.......
    Je pense que le gouvernement devrait commencer par lui même pour faire des économies et donner l’exemple, il faut arrêter car encore une fois ce sont les petits qui vont en souffrir, y a qu’à voir, il y a de plus en plus de misère en France, a fait peur.......A SPM certe en ne voit pas des gens dans la rue encore, je pense qu’on y arrivera pas car nous sommes solidaires sur notre petit territoire mais ça devient difficile aussi(fermeture de l’usine de poissons, le bâtiment qui va mal ect...)
    je pense que maintenant avant de décider de faire des enfants, il faut bien réfléchir car je ne sais pas ce que l’avenir leur réserve.........
    Malgré tout cela il faut rester positif bien entendu..................

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • TRES BONNE ANALYSE
    ET C EST CERTAINEMENT PAS SUR LES NATIFS DES ILES
    AINSI QUE SUR LES FONCTIONNAIRES FAISANT TOUTE LEUR CARRIERE
    DANS LES ILES
    ET SUR DES POSTES DE CATEGORIES C QU IL FAUT LES FAIRE LES ECONOMIES SE QUE J ESPERE C EST QU ILS METTENT LES PRIX DE LA BOUFFE ET DES VETEMENTS AU MEME NIVEAU QU EN FRANCE ET APRES ON PARLERA DU RETRAIT DE L INDEXATION
    SINON ON PARLERA D ENVOIS D AIDE HUMANITAIRE DANS LES ILES
    CA CHANGERA DE L ENVOIS DE SOLDATS AU MALI

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • sur-rémunération ! et voilà maintenant c’est témoignage qui s’en prend aux fonctionnaires , cela ne suffisait pas que la droite les attaques à longueur d’année ! croyez vous que les salaires des ministres, sénateurs et compagnie soit justifiés ?? ET SANS PARLER DE DIDIER ROBERT (…) ?ET tout ces chefs d’entreprises qui eux aussi touchent des salaires mirobolents sans parler des primes de départ honteuses !! ?? POURQUOI ne pas parler aussi des anciens président et ministres qui ont tous des avantages scandaleux à vie ?? l aussi il faudrait que A2 face un reportage ! mais non il faut toujours montrer du doigt les petits fonctionnaires ! sans parler aussi des footballeurs pros qui touchent un argent fou pour tirer un coup de pied dans un ballon c’est normal ça ?? De plus la sur-rénumération dans l’outre mer sert l’économie locale et fait travailler les entreprises, pourquoi aucun gouvernement de droite ou de gauche ne l’a jamais supprimé ?? s’il fallait ici voir ou trouver l’argent qui manque à l’État, la page serait longue ! mais videment pas que dans la poche des fonctionnaires !

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Née à Saint-pierre et Miquelon j’ai fait presque toute ma carrière en tant que professeur de lettres dans mon archipel : jamais je n’ai eu un salaire multiplié par 3, mais par 1,70 environ pour pallier le coût de la vie (voir les précisions de mes camarades Miquelonnais). Cette année le chauffage va encore nous coter 5000 euros environ !
    Ce sont les fonctionnaires qui viennent de Métropole qui coûtent très cher : prime d’éloignement, "missions" ou "stages" multiples" en Métropole, prix des billets pour toute la famille, alors qu’on refuse la prise en charge du billet d’un habitant de l’Archipel pour aller passer l’oral d’un concours en Métropole quand il a réussi l’écrit... ce qui me paraît être le comble de l’injustice. Quant à la prime de logement ou au logement gratuit, ils n’ont aucune justification : nous, les indignes, devons bien payer pour nous loger ; nous ne dormons pas sous les ponts...surtout avec notre climat !
    Alors une solution : favoriser autant que faire se peut l’intégration dans la fonction publique des originaires de l’Archipel car ils coûtent beaucoup moins cher. Or, c’est exactement le contraire qui se passe. Un concours réussi se traduit le plus souvent par un exil en Métropole + voir plus haut à l’obligation de payer son voyage pour aller passer ses oraux !
    Bref, comme d’habitude, on a tout faux parce que certains journalistes disent n’importe quoi...Qu’ils s’informent donc avant de prétendre informer.
    Merci.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • J’ai ete en fonction pendant 3 ans en Nouvelle Caldonie et j’ai beneficie de l’indexation de mon salaire et primes du ministre de l’intrieur, en raison du coût de la vie.
    Mon épouse, enceinte de notre 3me enfant ne m’a rejoint que 5 mois après mon arrivée. J’ai pu voir que la vie était très chere, mon epouse n’a pas trouvé d’emploi sur place et cela n’a pas toujours ete facile pour mes enfants.
    En outre, obligation d’ouvrir un compte bancaire sur place, desaffiliation de la sécurité sociale, fiscalite plus lourde qu’en metropole, un loyer tres élevé, tout ceci pour rappeler la realite economique de l’ile qui voit, regulierement, des manifestations se derouler pour denoncer le cout de la vie.
    Enfin, je veux indiquer que mon deroulement de carriere a ete mis entre paratheses, non seulement pendant la duree du sejour mais pendant les 3 annees qui ont suivi. Alors, meme si certains fonctionnaires peuvent profiter, j’ai, pour ma part, fonctionnaire d’autorite, vraiment beaucoup travaillé. En consequence, si une réduction des sur-remunrations doit s’effectuer, elle doit l’être en totale coherence. N’excluons surtout pas les statuts speciaux (militaires, policiers, pompiers) car le soleil et les cocotiers sont tres loin de faire tout.
    Et pour conclure n’oublions pas que nous faisons vivre l’economie de l’île ! Merci

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com