Actualités

Aller ensemble le plus loin possible

Réunion de l’Alliance des Outre-Mers à Paris

Témoignages.re / 11 décembre 2009

Dans un communiqué de presse du 10 janvier 2009, l’Alliance des Outre-Mers, réunie à Paris, a décidé de porter comme thèmes principaux de leur action au niveau européen : les Accords de partenariat économique, les stratégies régionales de l’Union Européenne pour la Caraïbe, l’Océan Indien et le Pacifique, la défense des populations autochtones, la définition d’une stratégie européenne pour les mers et les océans, le développement des énergies renouvelables, la défense du statut des Régions ultrapériphériques (RUP), l’avenir de la politique de cohésion. L’intertitre est de Témoignages.

« L’Alliance des Outre-Mers s’est réunie à Paris pour la seconde fois après son succès aux élections européennes de Juin 2009 pour définir son programme d’action au niveau européen pour 2010, et pour définir la consolidation de sa formation regroupant des personnalités et des partis d’Outre-Mer indépendants des grands partis nationaux.

L’Alliance s’est réunie sous l’appel d’Elie Hoarau (Député européen) en présence de Paul Vergès, de Madeleine de Grandmaison (tous deux anciens Députés européens), de Sergine Kokason (Candidate sur la liste des européennes pour la Guyane et le PSG), de Georges Brédent (Elu au Conseil Général de Guadeloupe), de Gélita Hoarau (Sénatrice), de Catherine Gaud (Vice-Présidente du Conseil Régional de La Réunion), de Younous Omarjee (Candidat sur la liste des européennes pour La Réunion).

Tous ont unanimement décidé de porter comme thèmes principaux de leur action au niveau européen : les Accords de Partenariat Economiques, les stratégies régionales de l’Union européenne pour la Caraïbe, l’Océan Indien et le Pacifique, la défense des populations autochtones, la définition d’une stratégie européenne pour les mers et les océans, le développement des énergies renouvelables, la défense du statut des Régions Ultrapériphériques, l’avenir de la politique de cohésion. Ils ont aussi décidé de rédiger communément un mémorandum en vue de la consultation qu’organisera la Commission européenne sur les RUP, sous Présidence de l’Espagne, d’ici à mai 2010. Ils ont rappelé leur soutien aux décisions prises au sein de la Conférence des Présidents des RUP réunie le 15 octobre aux Canaries et regroupant les sept RUP européennes avec Madère, les Açores, les Canaries, et les quatre DOM français.

Alliance unie et solidaire

Enfin, dans la perspective du Grenelle de l’adaptation du territoire aux effets du changement climatique, dont le coordonateur national est Paul Vergès, l’Alliance des Outre-Mers a décidé de s’impliquer dans le travail de réflexion afin de présenter, avant la fin de l’année 2010, des propositions au gouvernement.

Concernant la consolidation de l’Alliance des Outre-Mers ils ont communément décidé de structurer un rassemblement respectueux de leur diversité et des choix de chacun des partis de l’Alliance en se fondant sur la base d’une plateforme souple intégrant pleinement l’aspect prioritaire et central que recouvre la défense des intérêts de l’Outre-mer. L’Alliance est ainsi l’expression de la solidarité et du respect que s’accordent l’ensemble des personnalités et des partis des Outre-Mers la composant.

Elie Hoarau a déclaré lors de la conférence de presse clôturant cette réunion : « les élections européennes et le succès que nous avons rencontré ont démontré que notre regroupement répondait aux attentes de nos populations. Nous ne sommes désormais plus une multitude de partis isolés, nous formons aussi une Alliance unie et solidaire. Ceux qui pensaient que l’Alliance était une alliance de circonstance se sont trompés, et nous avons bien l’intention d’aller ensemble le plus loin possible ».
Pour la suite, l’Alliance des Outre-Mers a décidé d’organiser d’autres réunions en 2010 dont la prochaine se déroulera dans le Pacifique. »


Kanalreunion.com