Actualités

Allons renforcer le rassemblement

Emploi, autonomie énergétique, pouvoir d’achat

Manuel Marchal / 9 novembre 2009

Emploi, pouvoir d’achat et autonomie énergétique : ces trois points ont fait l’objet de mesures décidées vendredi par le Conseil interministériel sur l’Outre-mer. Elles vont à la rencontre de propositions formulées depuis plusieurs années par le Parti communiste réunionnais et d’autres forces vives du pays. Cela va dans le sens de l’élargissement du rassemblement autour de propositions essentielles pour l’avenir du pays.

• Emploi

« Une fonction publique plus représentative du bassin de vie qu’elle administre »

Dans ses propositions relatives à la gouvernance, le Conseil interministériel sur l’Outre-mer propose de fixer de nouvelles règles de gestion du personnel dans la fonction publique. « Il s’agit de permettre l’émergence d’une fonction publique plus représentative du bassin de vie qu’elle administre pour la constitution de viviers de talents ultramarins ».
« L’objectif est de favoriser, dans le respect des principes républicains, les affectations des ultra-marins dans leur département et les promotions sur place, en assouplissant certaines dispositions statutaires. Par ailleurs, des mesures sont prises pour favoriser l’émergence de cadres ultra-marins dans les services de l’Etat, par une politique de repérage des profils et de constitution de viviers. Pour les nominations des chefs de service de l’Etat, le contre seing du ministre en charge de l’outre-mer sera désormais obligatoire ».

Depuis de très nombreuses années, des organisations luttent pour que cesse un système injuste. Ce système autorise l’administration à recruter à 90% à l’extérieur de l’île pour couvrir ses besoins en cadres, alors que les demandeurs d’emplois constituent plus de 37% de la population active. C’est ce qu’avait révélé le rapporteur UMP d’une mission sénatoriale : seulement 100 Réunionnais recrutés alors que 1.000 postes étaient disponibles dans l’Éducation nationale.
Depuis des décennies notre île est confrontée à la pénurie d’emplois. Dans le même temps, le niveau de formation des jeunes ne cesse de s’élever, tout comme le nombre d’emplois créés dans l’administration. En effet, à La Réunion, la population continue de croître. Cela implique donc par exemple pour les collectivités locales la construction de nouvelles écoles, collèges et lycées, et pour l’État le recrutement de nouveaux enseignants.
Tous les ans, des milliers de jeunes diplômés sont privés d’emplois. Adapter les règles de recrutement à cette réalité est un premier pas qui ne pourra qu’amplifier le rassemblement pour que cesse enfin le gaspillage de notre jeunesse.

• Energie

Autonomie énergétique de l’Outre-mer dans 20 ans

« L’Etat va engager un effort sans précédent pour permettre à nos territoires d’outre-mer de devenir la vitrine de la France en matière d’autonomie énergétique propre. Le BRGM va lancer en 2010 une étude pour déterminer le potentiel géothermique de nos territoires d’Outre-mer, et toutes les énergies renouvelables à fort potentiel présentes outre-mer (géothermie, biomasse, énergies marines, solaire…) seront mobilisées pour que, dans 20 ans, l’outre-mer soit autonome en la matière. A titre d’incitation, l’Etat va revaloriser de 20% les tarifs de rachat des énergies propres que sont la géothermie et les énergies marines ».

La proposition du Conseil interministériel rejoint un projet lancé depuis 11 ans au niveau de La Réunion par le Conseil régional : l’autonomie énergétique en 2025. Depuis 1998, la Région a mis en œuvre des outils pour atteindre cet objectif : Agence régionale de l’Énergie Réunion, PRERURE, Observatoire de l’énergie… Notre île est devenue un terrain d’expérimentation dans le domaine des énergies renouvelables et des économies d’énergie. Ces avancées peuvent intéresser d’autres pays, c’est ce qu’avait souligné la Conférence internationale sur la biodiversité et le changement climatique organisée à Saint-Denis en 2007. Tous les participants s’étaient ralliés à la proposition réunionnaise d’œuvrer pour que d’ici 2050, toutes les îles aient gagné le pari de l’autonomie énergétique.
L’État décide donc d’accompagner cet effort en concentrant son action sur l’Outre-mer. Il va donc œuvrer pour que cinq ans au plus tard après La Réunion, toutes les îles dans le cadre de la République puissent être libérées du charbon et des hydrocarbures. Et pour cela, l’État mise sur la géothermie.
Chacun a encore en mémoire les campagnes politiciennes menées contre la Région au prétexte de l’opposition à des forages destinés évaluer le potentiel géothermique du volcan.

• Pouvoir d’achat

Un Observatoire des prix et des revenus indépendant
Voici quelques mesures décidées par le Conseil interministériel sur l’Outre-mer :
« Renforcer les observatoires des prix et des revenus et accroître les moyens des associations de consommateurs. Il est décidé de rendre les observatoires plus autonomes en confiant la présidence à une personnalité indépendante ».
« Créer un GIR concurrence pour lutter contre les pratiques abusives en matière de prix et de nature à fausser la concurrence. Il est décidé de créer un service interministériel qui regroupera sous une autorité unique des fonctionnaires de la concurrence, des douanes, des services fiscaux et des services vétérinaires ».
« Contrôler systématique le respect des accords volontaires mis en place à l’issue des évènements du début de l’année 2009. Le non respect de ces accords relève de la publicité mensongère, susceptible de sanctions pénales »
.

Le Conseil interministériel veut reconstruire un Observatoire des prix et des revenus conforme à l’esprit de la loi votée à l’initiative d’Élie Hoarau en 2000. Désormais, le préfet ne sera plus son président. Il sera remplacé par une personne indépendante. Par ailleurs, le Conseil interministériel propose de renforcer les moyens d’investigation pour enquêter sur les abus possibles.
Une décision insiste également sur le respect des accords signés avec la grande distribution. Le 8 avril dernier, "Témoignages" avait publié la liste des 254 produits à contrôler, avec la baisse de prix à respecter. Cette liste est toujours d’actualité, elle peut être téléchargée à l’adresse suivante :
http://www.temoignages.re/produits-moins-chers

Manuel Marchal


Kanalreunion.com