Actualités

“Alon mèt ensemb’ pour tout La Réunion”

Les militants de Saint-Benoît sur le terrain avec l’Alliance

Témoignages.re / 4 mars 2010

Large mobilisation des militants de Saint-Benoît hier matin au centre-ville et dans le quartier de Bras-Fusil pour une distribution massive du programme de la liste de l’Alliance conduite par Paul Vergès. Un accueil chaleureux leur a été réservé.

La forte chaleur qui régnait hier matin à Saint-Benoît n’a pas découragé les nombreux militants de l’Alliance, bien au contraire. Des hommes, des femmes et beaucoup de jeunes étaient présents pour occuper le terrain, diffuser massivement le programme de l’Alliance et les invitations pour le meeting du soir à Bras-Fusil avec Elie Hoarau. Une belle équipe, motivée, une belle organisation également. Muriel Maillot et Sylvie Mouniata, candidates sur la liste de l’Alliance, étaient également présentes pour cette action.
Après les directives données par Yves Gigant, les différentes équipes ont pris la direction du centre-ville, de Bras Canot et de Bras-Fusil. A la rencontre des personnes dans la rue, dans les commerces, dans les entreprises… « Dans une élection, ce qui est important, c’est le contact avec la population, c’est la proximité. Ce que nous faisons ce matin. Nous allons distribuer le programme de l’Alliance et discuter avec les gens sur les enjeux du scrutin, sur les grands rendez-vous pour l’avenir et nous leur disons qu’il faut aller voter dès le premier tour pour l’Alliance. Car l’Alliance a un programme cohérent, ambitieux qui prépare La Réunion de demain avec un million d’habitants. La seule liste crédible, c’est celle de l’Alliance qui a montré durant ces dernières années sa capacité à développer notre île sur le plan économique, de la culture… Un seul exemple, tous ces lycées neufs, modernes qui ont été construits et qui contribuent à la formation et à la réussite de la jeunesse réunionnaise… ».
Devant la Mairie de Saint-Benoît, Sylvie Mouniata discute avec quelques femmes. « Bonjour mesdames, je vous offre le programme de l’Alliance de Paul Vergès pour les Régionales du 14 mars… ». La discussion s’engage automatiquement. « L’Alliance, nous coné, sa mèm i sa gagné, Paul Vergès la fé beaucoup pou La Réunion, li nana de bonnes idées, li voi très loin. Les autres candidats lé pa à la hauteur… », « mi sera content madame si le tram-train i arrive rapidement Saint-Benoît, pou marmaille i sa lécole Saint-Denis, va rende a zot service… ». « Les projets des autres candidats sont vides, ils veulent encore mettre des centaines et des centaines de bus sur la route alors que le réseau routier est saturé, il faut être réaliste et dire la vérité aux gens. Il faut aussi que les électeurs réfléchissent et lisent tous les programmes. Ils verront que c’est celui de l’Alliance qui ouvre les chemins de l’espoir pour La Réunion… », déclarent ces femmes de Saint-Benoît.
A Bras-Fusil, même accueil, même enthousiaste. Les gens venaient même vers les militants pour récupérer le programme et s’informer. Comme cet homme de 80 ans, assis devant une boutique, lisant attentivement le programme de l’Alliance. « Si zordi La Réunion la avancé, sé grâce Paul Vergès, li la bataille pou nou, moin nana respé pou li et ladmiration. Lé exemplaire sak li fé, in boug comme sa nou trouvera pu… ».
Yves Gigant, de la section communiste de Saint-Benoît, commente à son tour cette action sur le terrain. « Je suis particulièrement touché par cet accueil et par la réaction des gens. Ils nous parlent beaucoup du tram-train, de la route des Tamarins qui a été réalisé, des lycées, des chauffe-eau solaires… Ça nous encourage davantage à continuer notre travail d’information sur le terrain, dans tous les quartiers de la commune. Les militants sont dynamiques et nous allons encore travailler pour faire triompher l’Alliance, pour faire gagner La Réunion… ».
En soirée, Elie Hoarau tenait meeting en plein cœur de Bras-Fusil.

(Texte et photos : Bernard Batou)


Eric Parlier

“Tout pour la proximité”

Présent hier matin avec les militants de Saint-Benoît, Eric Parlier, qui a également coordonné au côté de Yves Gigant cette distribution massive du programme de l’Alliance, a beaucoup insisté sur la communication avec la population, les électrices et les électeurs.
« C’est sur le terrain qu’on prépare et qu’on gagne les élections. Vous avez vu aujourd’hui comment les gens nous ont réservé un super accueil. Il faut dire que nous connaissons bien Saint-Benoît et ses quartiers, nous n’attendons pas les élections pour aller sur le terrain, moi-même et mes amis, nous sommes en contact permanent avec les jeunes, avec la population. Nous prenons le temps qu’il faut pour expliquer, pour faire comprendre notre programme. Les gens posent des questions pertinentes sur les projets. Le tram-train et la question des déplacements sont souvent cités. Les gens sont aussi inquiets sur l’avenir des jeunes. En tant que militants, nous leur tenons un langage de vérité. Sur Bras-Fusil, tout s’est bien déroulé, les débats très intéressants. A force d’expliquer clairement, les gens comprennent l’importance de cette élection.
Le travail que nous avons fait ce matin avec l’ensemble des militants est très porteur, on avait l’impression que les gens nous attendaient et ils sont très favorables à la liste de l’Alliance. D’ailleurs, certains, en regardant seulement la photo du programme, nous ont déclaré : “Dimanche, sa même i gagne”. Mais il faut continuer jusqu’au bout, nous disons aux gens qu’il ne faut pas attendre le deuxième tour et qu’il faut assurer la victoire dès le 14 mars. Je pense que sur Saint-Benoît, la campagne est bien lancée ».


Kanalreunion.com